Wiki Avatar
Advertisement

Tong était le maire de la ville du Royaume de la Terre le Village de Chin. Il aimait glorifier l'ancien dirigeant de sa ville, Chin le Grand, tout autant qu'il aimait dénoncer l'Avatar. Il a utilisé sa propre justice ("Nous le valons bien"), ce qui a désavantagé gravement tous les accusés, car il agissait seul en tant que juge, jury et accusateur.

Histoire[]

Lors d'un festival du Jour de l'Avatar, Aang se révéla être l'avatar, mais il fut arrêté. Alors que l’Avatar se trouvait dans sa cellule de prison, le maire Tong lui a expliqué que le "Jour de l'Avatar" avait été créé après que l’Avatar Kyoshi avait tué le chef du village, Chin le Grand.

Sokka et Katara ont fouillé le village et sont retournés sur l'Île de Kyoshi pour trouver des preuves de l'innocence d'Aang, mais cela s'est avéré inutile, car, selon la loi du village, les opposants se bornaient à raconter ce qu'ils croyaient être arrivé. En utilisant seulement les deux histoires, le jury a décidé qui était innocent et qui était coupable ; Le maire Tong a été à la fois procureur et jury, ce qui signifiait qu'acquitter Aang serait pratiquement impossible.

Tong change la sentence d'Aang

Tong a changé la sentence d'Aang pour service à la communauté et lui a demandé de protéger la ville des Rhinos Féroces.

Lors du procès d'Aang, après avoir entendu l'histoire de Tong et la version vague d'Aang, l'Avatar a été reconnu coupable. Refusant d'abandonner, Sokka et Katara ont fait habiller Aang dans le vieil uniforme de Kyoshi. Kyoshi se manifesta à travers son corps, comme l'avait déjà fait l'Avatar Roku. Elle a annoncé au village qu'elle avait effectivement tué Chin, le qualifiant de "Chin le conquérant", mais en défense de sa maison. Une fois que l'esprit de Kyoshi a disparu, le village a sorti une roue que Aang pourrait tourner pour déterminer sa punition. Il a atterri sur "bouillie dans l'huile", mais avant que la sentence ne puisse être exécutée, les Rhinos Féroces sont arrivés pour prendre le contrôle du village.

Craignant pour sa sécurité, Tong changea rapidement la punition en service communautaire et plaida avec Aang pour vaincre les guerriers et sauver le village. Après que l'Avatar et ses amis eurent réussi à vaincre le groupe envahissant, Tong décida, à son tour, que, à l'avenir, les Avatars seraient honorés le "Jour de l'Avatar". Comme Aang n'avait pas été bouilli dans l'huile ce jour-là, la célébration impliquerait de manger des effigies d'Avatar faites de pâte non frite.

Personnalité[]

Tong était un homme illusoire, arrogant et ignorant. Il a exercé sa propre version de la justice dans laquelle il était à la fois juge et jury, désavantageant tous les accusés.

Apparitions[]

Avatar, Le Dernier Maître de l'Air[]

Livre 2 : La Terre (土)[]

Références[]

Voir aussi[]

Advertisement