Wiki Avatar
Advertisement

Le soulèvement des paysans était une rébellion de la population paysanne de Ba Sing Se, incitée à penser que le règne du Roi de la Terre était dépassé et qu'il ne représentait pas les intérêts de son peuple. L'Avatar Kyoshi met fin au conflit, transforme le Royaume de la Terre en une monarchie constitutionnelle et crée le Dai Li en tant que mesure de sauvegarde de l'avenir.

Histoire[]

En raison du manque de popularité du 46ème Roi de la Terre, un seigneur de guerre hautement compétent du Nord-Ouest du Royaume de la Terre, Chin, fut en mesure de lancer une campagne militaire, plongeant tout le Royaume de la Terre dans la guerre civile. seuls la péninsule de Kyoshi et Ba Sing Se sont restés sous la domination du Roi de la Terre. Lorsque Chin menaça la péninsule de Kyoshi, Kyoshi utilisa l'État d'Avatar pour séparer son domicile de la péninsule, créant ainsi l'Île de Kyoshi. Dans le processus, Chin est tombé à sa mort lorsque le bord de la falaise nouvellement créée s'est émietté sous ses pieds.

Bien que le Royaume de la Terre ait été par la suite libéré de la menace de Chin le Conquérant, le 46ème Roi de la Terre se révéla incapable de diriger son peuple ou de gérer efficacement la guerre, poussant les citoyens de Ba Sing Se, notamment les paysans, à devenir furieux avec ses actions. Chin avait également gagné en popularité au cours de son mandat de chef de guerre et ceux qui l'avaient appuyée manifestaient du ressentiment envers le Roi de la Terre et étaient déterminés à l'éloigner du pouvoir.

Soulèvement des paysans[]

Les gardes du 46ème Roi de la Terre ont été facilement défaits par l'Avatar Kyoshi.

Les paysans ont décidé que le règne du roi était obsolète et qu'il ne représentait pas leurs intérêts, estimant qu'il était temps de mettre en place un "nouveau gouvernement". Ils ont formé une foule en colère et ont envahi l’Anneau supérieur de Ba Sing Se, détruisant des artefacts et des bâtiments historiques d’une valeur inestimable qui représentaient le «vieux gouvernement».

Incapable de gérer la révolte, le Roi de la Terre convoqua l'Avatar Kyoshi dans la capitale pour l'aider et mettre fin à la révolte. Il lui ordonna d'écraser les paysans indisciplinés et de soumettre la révolte de toutes les manières possibles, mais elle refusa promptement.

Furieux du fait que Kyoshi, citoyen du Royaume de la Terre, ait osé défier son roi, il a ordonné son arrestation ; cependant, les gardes royaux ne faisaient pas le poids face à l'Avatar, Kyoshi les repoussant facilement avec sa maîtrise de la terre. Irritée par les actions du roi, Kyoshi lui demanda en retour comment il osait défier son Avatar et proposa un compromis. Selon Kyoshi, le Roi devait écouter les griefs des paysans, car il était important que tout le monde dans le Royaume de la Terre ait son mot à dire pour que l'équilibre prévale sur la tyrannie. En retour, elle a promis de protéger les intérêts du roi et le patrimoine culturel de Ba Sing Se. Impuissant face à la puissance de l'Avatar, le roi obéit et céda à la demande de Kyoshi.

Kyoshi a immédiatement commencé à former une force d'élite des maîtres de la terre dans l'art de la furtivité, du silence et de la précision, un groupe qui sera connu plus tard sous le nom de Dai Li. Le soulèvement prit fin peu après et l'ordre fut finalement rétabli à Ba Sing Se.

Conséquences[]

L'Avatar Kyoshi a créé le Dai Li.

Quand elle a créé l'organisation, Kyoshi ne savait absolument pas que le Dai Li allaient devenir des terroristes parmi les plus corrompus du monde, abusant de leurs pouvoirs pour supprimer et protéger les citoyens de Ba Sing Se. Sous le règne du 52ème Roi de la Terre, le Dai Li était devenu corrompu au point de lancer un complot visant à empêcher tout citoyen de parler de la Guerre de Cent Ans, en particulier au Roi.

Le Dai Li a finalement trahi son pays lors d'un coup d'état réussi orchestré par la Princesse de la Nation du Feu, Azula, dans lequel il a arrêté tout le Conseil des Cinq et a autorisé les soldats de la Nation du Feu à entrer dans la ville en détruisant les deux grandes murailles qui avaient protégé Ba Sing Se pour plus d'un siècle.

Références[]

Voir aussi[]

Advertisement