Wiki Avatar
Advertisement

La salle du calendrier planétaire est une pièce circulaire spacieuse dans la Bibliothèque de Wan Shi Tong, coiffée d'un grand dôme. Toute la pièce est essentiellement une gigantesque machine : en manipulant divers cadrans sur un panneau de commande central, on peut déterminer la position du soleil, de la lune et des étoiles à une date donnée. Les résultats sont affichés sur la surface intérieure du dôme ci-dessus.

Histoire[]

À l'intérieur de la bibliothèque de Wan Shi Tong, Sokka a découvert un petit morceau de parchemin brûlé, sur lequel était écrite une date et la phrase, "Le jour le plus sombre de l'histoire de la Nation du Feu". Cependant, il a découvert par la suite que toute l'aile dédiée à la Nation du Feu avait été incendiée, l'empêchant ainsi de découvrir ce qui s'était passé ce jour-là. L'un des chercheurs de connaissances est arrivé et a conduit Sokka et les autres dans la salle du calendrier. La créature renard entra par une petite ouverture à droite de la grande salle dorée, et l'ouvrit de l'intérieur. Lorsque le quatuor entra, le renard leur montra comment fonctionnait la salle planétaire en poussant un levier. Zei s'est exclamé que la pièce était une "vraie merveille ; une merveille mécanique". Katara a suggéré que Sokka inscrive la date qu'il a trouvée sur le parchemin sur les cadrans au milieu de la pièce. Quand il l'a fait, les cieux ont bougé et ont montré que le jour le plus sombre de l'histoire de la Nation du Feu était en fait une éclipse solaire, ce qui a conduit Sokka à découvrir que les maîtres du feu perdaient leur maîtrise lors d'une éclipse solaire.

Après que Sokka ait exprimé à haute voix les premières conceptions de son plan d'envahir la Nation du Feu, Wan Shi Tong est apparu, affirmant que les visiteurs de sa bibliothèque avaient trahi sa confiance en utilisant les connaissances de la bibliothèque pour blesser d'autres personnes. À la suite de cela, l'Esprit de la Connaissance a commencé à couler sa bibliothèque afin de piéger tout le monde à l'intérieur. Pendant que Katara et le professeur se dirigeaient vers la sortie, Sokka et Aang sont retournés au planétarium afin de trouver la date de la prochaine éclipse solaire. Après avoir découvert qu'il ne restait que quelques mois, ils ont également quitté la salle et la bibliothèque.

La salle du calendrier planétaire a finalement été perdue dans le sable avec le reste de la bibliothèque lorsque Wan Shi Tong l'a coulée sous le désert Si Wong.

Design[]

Cadran de Planétarium

Le cadran vu de dessus.

Cette machine a été construite par Wan Shi Tong et ses chercheurs en utilisant des cristaux phosphorescents, du jade, du laiton et d'autres matériaux fins. Bien qu'il puisse sembler être une technologie avancée, le calendrier planétaire fonctionne sur les engrenages et les rouages comme une montre et le plafond est bombé avec des "étoiles" projetées à partir d'un cristal. La pièce utilise ses étoiles cristallines et ses planètes tournantes pour agir comme une sorte d'almanach montrant à la fois l'histoire enregistrée et les futurs alignements planétaires planifiés.



Anecdotes[]

  • La machine ressemble en partie au mécanisme d'Anticythère du monde réel, un ancien mécanisme d'horlogerie grec utilisé pour calculer les positions des corps célestes. Bien que de taille nettement plus petite, les principaux mécanismes impliqués sont similaires : après la saisie de la date souhaitée en ajustant des cadrans en forme d'anneau de différentes tailles, une série d'engrenages complexes sont activés via une manivelle pour révéler les alignements spatiaux.
  • Le plus grand cadran du panneau de commande central présente les douze animaux traditionnels du zodiaque chinois, chacun indiquant une année différente dans le cycle de 12 ans.

Références[]

Voir aussi[]

Advertisement