Wiki Avatar
Advertisement

Le réseau de tunnels de la Cité de la République est un système de passages souterrains creusés par les maîtres de la terre sous la Cité de la République. C'est un réseau très complexe de tunnels, autrefois utilisés par les Égalitaristes comme base pour leurs nombreuses opérations souterraines.

Histoire[]

Après le prétendu enlèvement de l'Avatar Korra par les Égalitaristes, Lin Beifong, Tenzin, Mako, Asami et Bolin sont partis ensemble pour la retrouver. Avec aucune piste à suivre, Lin proposa de commencer ses recherches dans le labyrinthe qui constitue le système de tunnels de la Cité de la République, suggestion que Bolin appuya immédiatement, se souvenant d'avoir été conduit dans un tunnel au moment où il avait été emmené par les Égalitaristes. Mako a guidé le groupe jusqu'à l'endroit où il a vu les Égalitaristes décoller avec son frère avant le rassemblement de la Révélation, et Lin a utilisé ses capacités sismiques pour localiser une entrée proche du réseau souterrain.

Tunnels souterrains des Égalitaristes-0

Les Égalitaristes ont stocké de nombreux véhicules motorisés dans un garage souterrain.

Utilisant sa maîtrise de la terre et sa maîtrise du métal, Lin, ainsi que Tenzin et l'Équipe de l'Avatar, se sont aventurés dans les tunnels. Après avoir discrètement suivi deux motocyclistes égalitaristes, le groupe s’est infiltré dans la base égalitariste. Entendant une conversation entre plusieurs égalitaristes, ils ont réquisitionné l'un des chariots des égalitaristes et l'ont utilisé pour se rendre à l'établissement pénitentiaire où Lin a pu libérer ses officiers, qui avaient déjà été dépouillés de leur maîtrise par Amon. C'est là que le groupe a également découvert que les égalitaristes n'étaient pas responsables de l'attaque contre l'hôtel de ville ou de la disparition de Korra. Il en a déduit que Tarrlok était le cerveau derrière l'incident.

Ayant maîtrisé plusieurs égalitaristes au cours de leur séjour dans la base, le groupe a été découvert et contraint de fuir. Pour éviter une confrontation avec plusieurs combattants égalitaristes et leurs mecha, Lin a utilisé sa maîtrise pour créer une sortie improvisée du labyrinthe de tunnels, menant directement à la surface à travers le plafond du tunnel.

Refuge souterrain

Les réfugiés vivaient dans de petites maisons de fortune en matériaux tels que le carton.

Après la bataille pour la Cité de la République, la ville tomba entre les mains d'Amon et de ses égalitaristes, forçant l'Avatar et ses amis à se cacher sous terre. Ils ont pénétré dans le labyrinthe de tunnels par un grand tuyau menant à la baie de Yue et ont trouvé refuge dans l'une des grandes chambres souterraines. Là-bas, de nombreux autres réfugiés, qu'ils soient maître ou non, y avaient également trouvé domicile. Le réseau souterrain est devenu leur nouvelle base d’opérations, leur permettant d’utiliser le réseau complexe de tunnels et diverses sorties pour se déplacer sans être détectés et effectuer des reconnaissances sur les activités des égalitaristes.

Lorsque les quatre ont refait surface pour faire face à l’arrivée des Forces Unies, ils ont été témoins de leur défaite rapide lors du déploiement des biplans égalitaristes. Korra réussit à sauver le Général Iroh et le fit descendre dans la grande chambre souterraine pour soigner ses blessures. Là-bas, Iroh a demandé l'aide de Gommu pour envoyer un message au Commandant Bumi, ce que l'ancien opérateur télégraphique était heureux de faire.

Le général Iroh a alors forgé son plan pour ancrer les avions égalitaristes afin de donner une chance à la flotte de Bumi. Alors que le groupe de cinq était sur le point de partir, Korra a annoncé qu'elle se battait elle-même, à savoir vaincre Amon à sa guise. À la suite de cette décision, le groupe s'est scindé en deux, chacun quittant un tunnel séparé pour mener à bien sa propre mission.

Description[]

Tunnel

Le réseau de tunnels de la Cité de la République comporte de grands passages qui mènent à plusieurs jonctions.

À première vue, le système de tunnels souterrains de la Cité de la République semble être largement inutilisé. Cependant, en raison de l'agitation croissante parmi les citoyens de la Cité de la République, il s'agit de la principale base d'opérations de l'activité égalitariste.

Les tunnels eux-mêmes étaient autrefois utilisés par les égalitaristes comme pistes pour leurs véhicules, en particulier les camions de marchandises et les motos. Les portes et les entrées secrètes sont réparties sur l’ensemble du réseau et sont conçues pour s’ouvrir en un tournemain. Ces passages mènent directement aux jonctions où étaient installés les armes et équipements des égalitaristes.

Les jonctions de quais présentent également un système de rails complexe qui se divise en plusieurs composés égalitaristes. Quelques égalitaristes étaient postés à chaque nœud ferroviaire pour superviser ces tramways et leur cargaison.

Lieux[]

Prison Égalitariste[]

À la suite de leur enlèvement, les maîtres appréhendés ont été emmenés dans un grand établissement pénitentiaire souterrain. Les égalitaristes géraient les couloirs de l'établissement et surveillaient les prisonniers.

Camp d'entraînement Égalitariste[]

En plus de la prison, les Égalitaristes ont également hébergé un centre de formation où de nouvelles recrues ont été formées à l'art du blocage du chi et des manœuvres de combat. Plusieurs tramways transportaient des fournitures menant à ces terrains d’entraînement.

Garage[]

Situé à l’un des carrefours du tramway, le garage est une vaste zone où étaient entreposés des véhicules égalitaristes tels que des motos et des camions.

Refuge[]

Après qu'Amon ait pris le contrôle de la ville et que les Égalitaristes aient refait surface, de nombreux maîtres et non-maîtres ont trouvé refuge dans l'une des grandes salles souterraines. Ils en avaient fait un refuge sûr pour tous et avaient appris à coexister harmonieusement.

Références[]

Advertisement