Wiki Avatar
Advertisement
Wiki Avatar

Police du Métal.png

La Police du Métal est une division d'élite de la Police de la Cité de la République, fondée par Toph Beifong. En utilisant la Maîtrise du Métal pour manipuler les câbles de métal se trouvant dans les bobines cylindriques accrochées dans leur dos, les agents sont capables de saisir les criminels ou de se déplacer rapidement et efficacement dans la ville. Avec cet équipement, ils ont également connu pour porter des matraques et des boucliers anti-émeute.La Police du Métal peut surveiller la cité depuis les nombreux dirigeables, et ainsi intervenir facilement pour appréhender les bandits et déployer les forces pour les poursuivre.

Histoire[]

La Police du Métal a été créée par Toph Beifong après la formation de la Cité de la République, et elle a ensuite dirigé l'organisation pendant plusieurs années. Les forces de police ont également aidé à l'arrestation du célèbre chef du crime maître du sang, Yakone et plusieurs officiers, y compris Toph, se sont occupés de la sécurité lors de son procès. Cependant, comme tous les autres présents à ce moment, ces officiers maîtres du métal ont subi la soumission par la maîtrise du sang de Yakone, ce qui lui a permis de s'échapper.

En 142 APG, Toph a démissionné en tant que chef en raison de la culpabilité qu'elle a ressenti pour avoir laissé sa plus jeune fille, Suyin, être libérée après avoir été arrêtée par Lin.

Les Officiers Maîtres du Métal ont chassé l'Avatar Korra après qu'elle ait causé des dommages pendant qu'elle se battait contre la Triade de la Triple Terreur.

La police a été rapide pour répondre à un incident impliquant l'Avatar Korra à son arrivée à la Cité de la République. Plusieurs officiers sont arrivés sur les lieux après le bref mais destructeur combat de l'Avatar avec trois membres de la Triade de la Triple Terreur, qui avait terrorisé un propriétaire de phonographe. Après la courte bagarre, la police a rassemblé les membres de la triade vaincue et a déclaré à Korra qu'elle était en état d'arrestation pour dommages matériels à la suite du combat. Korra a tenté de fuir sur Naga, mais un dirigeable l'a capturée et l'a amenée au quartier général pour un interrogatoire de courtoisie avec Lin Beifong.

Au cours du tournoi de la Ligue des Maîtres, la force de police a fourni une sécurité supplémentaire en fournissant des dirigeables de la police, des bateaux de police et des officiers pour surveiller les environs autour de l'arène après que les Égalitaristes aient menacé d'attaquer le bâtiment. Cependant, les Égalitaristes, qui s'étaient cachés parmi les spectateurs, ont rapidement assommé les maîtres du métal. À l'occasion de l'incursion, tous les bateaux de police et les dirigeables autour de l'arène ont également été détruits.

La police trouve des preuves pour incriminer Lau Gan-Lan d'une connexion avec les Égalitaristes.

Après l'attaque sur l'Arène de la Ligue des Maîtres, Tarrlok a organisé une conférence de presse. Il a appelé à un nouveau leadership de la police après l'échec du Chef Lin Beifong à empêcher la destruction de l'arène. Pendant ce temps, la Police du Métal a lancé une enquête approfondie sur les fabricants d'armes high-tech des Égalitaristes en interrogeant les témoins pour obtenir des informations. Ils ont enquêté sur l'usine de Brocoli et Compagnie, en trouvant suffisamment de preuves incriminantes pour arrêter Lau Gan-Lan, le chef de la société. Après que l'Avatar Korra ait déclaré au Chef Beifong au sujet d'une connexion possible entre Hiroshi Sato et les Égalitaristes, la Police du Métal, avec Tenzin et Korra, ont cherché des indications sur une telle infraction. Aucun des entrepôts des Industries de l'Avenir ne contenait quelque chose.

Cependant, après avoir reçu un conseil anonyme, la force de police a envahi le domaine de Sato à la recherche d'une usine secrète sous son terrain. Les officiers maîtres du métal ont accompagné Lin Beifong et le reste du groupe de recherche, mais ils ont été pris en embuscade par des mecha d'Égalitariste et ont été rapidement dominés. Alors qu'une partie du groupe a pu s'échapper via le dirigeable, plusieurs policiers maîtres du métal ont été capturés et emmenés à Amon. Cependant, après l'évasion, Lin Beifong a déclaré sa volonté de démissionner en tant que chef et de retrouver ses hommes sans les contraintes de la loi.

Les Officiers Maîtres du Métal, agissant sous le commandement de Tarrlok, ont arrêté en masse d'innocents profanes résidents dans le Quartier des Plaines du Dragon.

Suite à la démission du Chef Beifong, Saikhan a été intronisé en tant que chef de la police et a accepté de prêter l'une des ressources disponibles de la force de police à Tarrlok et sa milice. En conséquence, l'influence du conseiller dans la force de police a grandement augmenté. Beaucoup d'officiers maîtres du métal ont été convoqués pour calmer un ralliement d'Égalitaristes supposés dans l'arrondissement des Plaines du Dragon. Sur les lieux, les officiers ont arrêté, Mako, Bolin et Asami Sato, ainsi que les foules non-maîtres dans l'arrondissement au commandement de Tarrlok ; ils ont désobéi à la loi sur le couvre-feu des profanes récemment promulguée. Après l'incident, Tenzin et Korra sont arrivés au quartier général de la police, demandant que le Chef Saikhan libère les amis de Korra et les non-maîtres qui avaient été arrêtés. Le chef leur a conseillé de parler avec Tarrlok à ce sujet.

Tarrlok a ordonné au Chef Saikhan de déployer l'ensemble de la police pour trouver l'Avatar quand Amon l'aurait supposément enlevée. Cependant, c'était simplement un stratagème pour maintenir la force occupée alors que Tarrlok disposait de l'Avatar.

Lin Beifong a délivré les officiers capturés durant la bataille à l'usine des Égalitaristes.

En cherchant l'Avatar dans un réseau de tunnel traversant la Cité de la République, Lin Beifong, Tenzin, Bolin, Mako et Asami ont trouvé une prison des Égalitaristes. En employant son sens sismique et en entreprenant une recherche restreinte, Lin a trouvé ses anciens officiers incarcérés dans une cellule, et elle a utilisé sa maîtrise du métal pour écarter les barreaux. En entrant, Lin a demandé à ses officiers si Amon leur avait déjà enlevé leur maîtrise, à laquelle un officier a hoché la tête. L'équipe et ses alliés nouvellement sauvés ont procédé à l'échappatoire de l'établissement Égalitariste grâce à un chariot de tramway Égalitariste détourné.

Au cours de la bataille des Égalitaristes pour la Cité de la République, de nombreux officiers maîtres du métal ont été éliminés lorsque les forces d'Amon ont lancé du gaz nocif dans le siège de la police. Plus tard, alors que le Conseiller Tenzin dirigeait en toute sécurité un groupe d'officiers et d'opérateurs téléphoniques à l'extérieur, plusieurs officiers, y compris le Chef Saikhan, ont été capturés par des mecha Égalitariste équipés de gros aimants.

Plusieurs officiers ont ensuite vu leur maîtrise retirée par Amon sur l'Île du Temple de l'Air, ainsi que plusieurs sentinelles de l'Ordre du Lotus Blanc.

Après la Révolution Anti-Maîtrise, la Police de Métal est retournée dans les rues de la Cité de la République et Lin Beifong a été réintégrée en tant que Chef alors que Korra restaurait la maîtrise des officiers qui l'avaient perdue. Lorsqu'une guerre civile s'est déclenchée entre les tribus de l'eau, la police a supervisé une marche de paix tenue par des Sudistes en dehors de leur Centre Culturel. Tout le monde a supposé que les résidents du Nord étaient derrière l'attaque, mais l'Officier Mako, ayant été témoin de la fuite de membres de la Triade de l'Agni Kai quittant la scène, en a su qu'il en était autrement.

La force de police a posté plus tard la sécurité autours de l'Arène de la Ligue des Maîtres pour la finale des Aventures de Nuktuk : Héros du Sud, où le président Raiko était présent. Cependant, quatre maîtres de l'eau ont infiltré l'arène et assommé les détectives Lu et Gang, avant d'essayer d'enlever Raiko. Lorsque Bolin a forcé l'un des maîtres de l'eau à révéler que Varrick était son employeur, la police a rapidement arrêté l'homme d'affaires et Mako a ensuite été libéré de prison.

Deux semaines après la Convergence Harmonique, la police a traqué Daw jusqu'au Pont Kyoshi. Après qu'il s'est accidentellement projeté au sommet, la Police du Métal s'est immobilisée sur les câbles de suspension du pont pour tenter de l'aider. Cependant, après que Daw ait accidentellement provoqué une rafale de vent qui les a renversés, ils ont fait passer leurs câbles au pont et ont atterrit en toute sécurité sur la route à côté d'autres membres. Ils ont ensuite observé que Korra a réussi à faire descendre Daw sur le sol.

Quelques jours plus tard, la police a commencé à suivre Zaheer et le Lotus Rouge, qui chassaient l'Avatar et se cachaient dans la ville. Les criminels ont finalement été détectés en essayant de se faufiler au-delà d'un point de contrôle de sécurité et les voitures de police ont poursuivi les criminels qui ont pu s'échapper.

La Police du Métal a aidé à préparer la place devant l'hôtel de ville pour le couronnement du Prince Wu en tant que Roi de la Terre en constituant des gradins. Au cours de la cérémonie réelle, ils ont flanqué les haut fonctionnaires sur le podium, en veillant à ce qu'ils ne se nuisent pas entre eux.

Uniforme[]

L'uniforme de la Chef de Police est plus sombre avec un garnissage en or et un badge sur le côté gauche.

La Police de Métal fonctionne principalement grâce à l'utilisation spécialisé de la maîtrise du métal. Son uniforme consiste principalement en une armure métallique segmentée, qui offre une protection contre les bloqueurs de chi. Des bobines cylindriques sont attachées à l'arrière de chaque policier, avec des câbles métalliques s'étendant à travers le bras ; les fils métalliques compactés peuvent être allongés ou rétractés à travers un support métallique. Les policiers du métal sont habiles à manipuler ces fils métalliques, en les maîtrisant souvent avec suffisamment de force pour s'accrocher à la terre solide ou pour envelopper une personne. C'est leur principale utilisation de l'application de la loi, développée par la Chef Lin Beifong elle-même. Ces câbles sont l'arme de choix des officiers, mais ils portent également des équipements supplémentaires tels que les matraques et les boucliers anti-émeutes.

Pour les officiers réguliers de la police du métal, la majorité de l'uniforme est de couleur gris clair, le chapeau étant une nuance légèrement plus foncée de gris. Le pied de l'armure est composé de plaques métalliques rétractables et permet aux officiers d'exposer leurs pieds au sol lorsque cela est nécessaire. Étant donné que l'armure est faite en métal, les officiers peuvent rapidement mettre leurs uniformes en utilisant leurs compétences en maîtrise du métal. Pour le Chef de la Police, l'uniforme est presque le même, sauf que le métal est une nuance de gris légèrement plus sombre et qu'il possède des jantes en or séparant chaque pièce de l'armure.

Méthodes, équipement et capacités[]

Un dirigeable de la police déploie trois officiers maîtres du métal, dirigé par Saikhan.

En plus de manipuler les fils attachés aux bobines sur leur dos, les policiers de métal font appel à des fils métalliques dispersés dans toute la Cité de la République. Les officiers peuvent manœuvrer dans les rues en attachant un fil de leurs bobines à un fil stationnaire, se propulsant dans la ville de manière similaire au balancement sur les lianes. En outre, les agents peuvent attacher des fils à des objets mobiles tels que les Satomobiles, en plus d'un fil stationnaire, en utilisant l'unité mobile pour "naviguer" dans la ville. Saikhan a démontré cette capacité dans la poursuite de l'Avatar Korra. Lin Beifong a montré la capacité d'étendre les lames de métal rétractables des manches de son armure.

La force de police fonctionne efficacement et tente de produire des dommages minimes à la ville. Les officiers sont déployés en petits groupes par des dirigeables de patrouilles qui encerclent constamment les limites de la capitale. Une sirène indique l'arrivée des unités de police, et les officiers arrivent peu après pour immobiliser les criminels par l'utilisation de fils métalliques, avant de les transporter au quartier général de la police.

Le Chef Saikhan a commandé la police depuis la salle des communications durant la bataille pour la Cité de la République.

Les membres des forces de police utilisent des scanners de police pour communiquer les uns avec les autres en patrouillant dans la Cité de la République, ainsi que des alarmes bruyantes et des mégaphones. Les opérateurs de la salle des communications du quartier général de la police recueillent et évaluent toutes les informations des agents de police, des dirigeables et des traversiers. En cas d'urgence, cette salle sert de centre de commandement au chef et à l'ensemble de la police, compte tenu de son rôle de jonction pour toutes les communications policières.

Véhicules[]

  • Dirigeables - Fabriqués par les Industries de l'Avenir, les dirigeables sont utilisés pour surveiller les rues de la Cité de la République, car de grandes parties de la ville sont visibles depuis les airs.
  • Bateaux - La Force de Police emploie des bateaux lorsque la situation exige de regarder ou d'approcher un endroit sur l'eau.
  • Voitures - Également développées par les Industries de l'Avenir, la voiture de police est similaire à une Satomobile, mais elle est équipée de sirènes, de radios de police, ainsi que d'une cage dans le dos pour le transport de criminels.
  • Camions - Ces camions de police lourds sont renforcés avec des armures pour être dispensés dans tout scénario de menace élevée pour assurer la sécurité des policiers. Ils sont également équipés d'une charrue en métal pour déplacer les objets hors de portée.
  • Motos

Siège de la Police[]

Le Siège de la Police est situé dans le centre-ville de la Cité de la République.

Article principal : Siège de la Police

La Police du Métal emmène les criminels appréhendés à son siège, situé dans le centre de la Cité de la République. Cette base d'opération est un bâtiment monumental, dont l'importance est symbolisée par les nombreuses entrées et fenêtres qui ornent l'extérieur. Une statue en métal de Toph est placée sur un pinacle près du centre de l'édifice.

Membres connus[]

  • Saikhan : Capitaine, Chef (anciennement)
  • Toph Beifong : Chef (retirée)
  • Lin Beifong : Chef
  • Mako : Détective
  • Bolin : Officier, partenaire temporaire de Mako
  • Lu et Gang : Officiers, Détectives (anciennement)
  • Song : Officier
  • Officier Maître du Métal

Personnes arrêtées par la police[]

Anecdotes[]

  • Les créateurs et producteurs exécutifs Michael Dante DiMartino et Bryan Konietzko ont déclaré que la force de police de métal était partiellement inspirée par le Dai Li.
  • Leur uniforme porte des similitudes frappantes en apparence à l'armure de samouraï traditionnelle.
  • La méthode de fonctionnement conservatrice et délibérée utilisée par la Police du Métal comporte des similitudes avec le Dai Li, la police secrète de Ba Sing Se. Une grande différence entre les groupes, cependant, c'est que la force de police du métal doit finalement répondre au Gouvernement de la République des Nations Unies, alors que les meilleurs opérateurs du Dai Li, tels que Long Feng, étaient essentiellement libres d'organiser la politique qu'ils souhaitaient.
  • Dans un retour en arrière, Toph, ainsi que deux autres, ont été montrés en utilisant des uniformes complets de la police du métal. Cela signifie que la Police du Métal est opérationnelle depuis plusieurs années.
  • La méthode de la Police du Métal de traverser rapidement autour de l'utilisation de fils métalliques extensibles est comme le lance-toile de Spider-man.
  • Dans une interview, Sifu Kisu a explique que le style de combat de la Police du Métal est basé sur le style de la Prière de la Mante du Sud du Chu Gar, avec des techniques militaires modernes également jetées. Il a plaisanté sur cette "maîtrise ambigüe" en raison de son manque de définition par rapport à la forme plus ordinaire de maîtrise de la terre et au style unique que Toph a elle-même interprété.
  • L'ancien modèle des uniformes porté par les officiers maîtres du métal consistait en moins de plaquages métalliques et n'avait pas de bobines de fil au dos de l'uniforme. Au lieu de cela, les câbles métalliques étaient stockés dans des boîtes circulaires juste au-dessus de la hanche de l'officier.
Advertisement