Wiki Avatar
Advertisement

Mung, un général de l'armée de la Nation du Feu, était le surveillant impitoyable de l'usine construite sur les rives de la rivière Jang Hui. Maître de la maîtrise du feu, il était un homme froid qui pensait que les besoins militaires l'emportaient toujours sur ceux des civils. Il avait un grand mépris pour les villageois de Jang Hui et a souvent ordonné à ses soldats de voler leur nourriture et leurs médicaments, qualifiant cela de "don patriotique". Le général était très fier de faire partie de l'effort de guerre de la Nation du Feu et espérait servir sur les lignes de front dans le Royaume de la Terre.

Histoire[]

Mung exploitait l'usine qui polluait l'eau de la rivière Jang Hui, condamnant ainsi le village fluvial de Jang Hui à se dégrader. Lorsque Katara et l'Avatar Aang ont détruit l'usine, il a blâmé les villageois, les accusant de voler des médicaments et des vivres, bien que ces crimes aient été commis par Katara se faisant passer pour la Dame Peinte dans le but d'aider les villageois. Irrité par la destruction de l'usine, lui et ses soldats ont commencé à détruire le village. Cependant, avant de pouvoir faire de réels dégâts, ils ont été confrontés à Katara dans son déguisement de Dame Peinte, qui a réussi à effrayer et à disperser les forces de Mung. Mung, d'autre part, se préparait à la combattre, mais une explosion de maîtrise de l'air bien dirigée d'Aang l'a jeté dans l'eau polluée, où il a été ramassé par l'un de ses soldats sur un jet ski. Après la puissante démonstration de Katara, le général Mung et ses hommes ont quitté la région de Jang Hui ; Katara les avait prévenus de ne jamais revenir.

Apparitions[]

Avatar, Le Dernier Maître de l’Air[]

Livre 3 : Le Feu (火)[]

Anecdotes[]

  • Le Général Mung avait une grande cicatrice qui s'étendait d'un côté de son visage à l'autre et traversait directement le nez. Cette cicatrice a montré que la Nation du Feu utilisait des agrafes métalliques pour aider ses soldats à guérir.
  • Il était le deuxième boss du jeu vidéo Avatar, Le Dernier Maître de l'Air - Dans le brasier.

Références[]

Advertisement