Wiki Avatar
Advertisement


Tarrlok a utilisé la maîtrise du sang contre l'Avatar Korra afin de la capturer et de l'emprisonner.

La maîtrise du Sang est une technique spécialisée de l'art de la maîtrise de l'Eau qui permet à un maître de l'Eau de s'emparer des différents fluides contenus dans le corps d'un organisme vivant, puis de les manipuler pour contrôler le mouvement de sa cible. Cette technique est connue comme la plus sombre et la plus mortelle des sous-compétences de maîtrise, et c'est le seul art connu pour mettre en danger l'état mental de l'utilisateur.

La technique a été découverte par une maîtresse de l'eau nommée Hama alors qu'elle était détenue dans une prison conçue par la Nation du Feu spécialement pour les tenir. Au cours de sa détention, elle a conclu que toute vie contient de l'eau et a ensuite développé ses connaissances et ses compétences en pratiquant sur des rats éléphants.

Les formes et les styles utilisés par les maîtres du sang ressemblent à la façon dont un marionnettiste contrôle une marionnette. Alors que la maîtrise de l'eau utilise des mouvements fluides avec les bras, la maîtrise du sang semble nécessiter une forme de mouvement plus rigide et abrupte, soulignant en outre à quel point elle est différente des formes principales de maîtrise de l'eau et de son autre sous-compétence, la guérison.

En raison de sa nature extrême, seule une poignée de maîtres de l'eau a démontré sa capacité à maîtriser le sang. Cette technique est réputée être un art sombre et est rarement utilisée au combat par la plupart des maîtres de l'eau. La complexité et la sophistication requises pour exécuter l’art ne permettent généralement de l’utiliser que pendant une pleine lune, lorsque la puissance d'un maître de l'eau est à son apogée. Seuls Yakone, Tarrlok et Amon ont démontré la capacité d'exécuter l'art sans l'aide de la pleine lune. Naturellement doués pour le talent et s’êtant entraînés vigoureusement, Yakone et Amon étaient capables de maîtriser le sang sans utiliser leurs bras, également appelée maîtrise du sang psychique.

La maîtrise du sang est rarement appliquée aux activités quotidiennes. La connaissance de l'art est finalement devenue connue du public et la pratique de la maîtrise du sang a été interdite grâce aux efforts de Katara à la suite de la formation de la Cité de la République.

Histoire[]

Découverte[]

Après avoir été capturée lors d'un des raids de la Nation du Feu visant à affaiblir la Tribu de l'Eau du Sud, Hama et ses concitoyens maîtres de l'eau, ont été envoyés dans une prison à sécurité maximale dans la Nation du Feu, spécialement conçue pour accueillir des maîtres de son genre. Là-bas, les gardes se gardaient bien de fournir aux prisonniers toute forme de substance souple qu’ils pourraient utiliser pour exercer des représailles, allant jusqu’à enchaîner les membres des prisonniers avant qu’ils ne soient autorisés à boire et à utiliser un «châtiment cruel» au moindre signe de résistance.

Malgré le sentiment d'impuissance auquel elle a été confrontée pendant son emprisonnement, Hama a pu sentir l'enrichissement que lui procurait la pleine lune. Elle commença à élaborer un plan qui conduirait à son évasion et finit par se rendre compte que les rats éléphants qui couraient constamment au fond de sa cage étaient remplis d’eau pliable.

Hama a développé la maîtrise du sang dans une prison de la Nation du Feu en soumettant un rat-éléphant.

À l’arrivée de la prochaine pleine lune, Hama tenta de s’emparer des fluides contenus dans l’une des créatures et réussit, effectuant avec succès la maîtrise du sang pour la première fois. Au cours des mois suivants, renforcée par la pleine lune, elle a continué à développer la technique et à la maîtriser à un point où elle pouvait contrôler efficacement le mouvement de toute une horde de rats.

Au cours de la prochaine pleine lune, Hama contrôlait le passage d'un garde par la maîtrise du sang, le forçant à ouvrir sa cage et à lui permettre de s'échapper. Hama a marché libreement pour la première fois depuis de nombreuses années et s'est finalement installé dans un village situé à la périphérie de l'archipel de la Nation du Feu.

Maître marionnettiste[]

Pendant son incarcération, Hama a développé une profonde haine pour la Nation du Fu et elle a juré de se venger à chaque occasion. Elle a créé une prison de fortune sous une montagne et a formulé un plan dans lequel elle contrôlerait les villageois sans méfiance de la Nation du Feu et les conduirait à la prison pendant la pleine lune. Elle a utilisé cette technique et a finalement emprisonné le propriétaire d'une petite auberge pittoresque. Hama devint le propriétaire de l'auberge et put réprimer les accusations d'être responsable des disparitions en se déguisant en douce vieille aubergiste.

Au cours de l'une de ces nuits, elle a prévu d'emprisonner un vieil homme, Ding. Le plan a été initialement couronné de succès et Ding s'est senti impuissant car il était "possédé" par une force inconnue. Il a été lentement conduit au sommet de la montagne, mais avant qu'il ne puisse être emprisonné dans une grotte, le soleil s'est levé et le pouvoir que Hama détenait sur lui s'est rapidement estompé. Reprenant le contrôle de son corps, Ding s'éloigna rapidement de la scène ; il est resté le seul villageois à avoir jamais évité d'être capturé par la maîtresse du sang.

Passer la connaissance à Katara[]

Au cours de l'été de l'an 100 APG, l'Équipe de l'Avatar décida de camper près d'un village de la Nation du Feu. Cependant, Hama les a entendus raconter des histoires d'horreur et a déduit de l'histoire de Katara au sujet de Nini qu'ils appartenaient à la Tribu de l'Eau du Sud et a offert au groupe une place dans son auberge.

Après avoir découvert un vieux peigne à dents de baleine dans le grenier de Hama, elle s’est révélée être un maître de l'eau de la Tribu de l'Eau du Sud et a proposé d’enseigner à Katara quelques techniques originales de maîtrise de l'eau de la Tribu de l'Eau du Sud, afin de lui transmettre le savoir des coutumes du Sud , ce que Katara a accepté avec joie.

Hama a démontré à Katara comment il y a de l'eau à l'intérieur de tous les êtres vivants.

Le lendemain, Katara a appris diverses techniques à Hama, telles que la maîtrise de l'humidité de l'air et de l'eau contenue dans les plantes, y compris les lys de feu, lorsqu'aucune masse d'eau n'était présente. Hama a dit à Katara qu'elle lui apprendrait la technique ultime de maîtrise de l'eau la nuit, à la pleine lune, lorsque leurs pouvoirs étaient à leur maximum. Katara était hésitante, affirmant que les villageois avaient disparu pendant la pleine lune, mais que Hama ne semblait pas être affectée, affirmant que deux grands maîtres de l'eau sous une pleine lune n'avaient rien à craindre.

Cette nuit-là, Hama a emmené Katara dans la forêt où elle a expliqué son emprisonnement et sa découverte de la maîtrise du sang. Katara a été horrifiée et a refusé d'apprendre l'art lorsque Hama l'a exhortée. Cela énerva Hama en colère, qui utilisa la maîtrise du sang pour contrôler Katara. La jeune maîtresse de l'eau a plaidé sa cause, mais Hama a refusé de la libérer. Sentant que le pouvoir de la lune renforçait également sa maîtrise de l'eau, Katara raffermit son énergie et se libéra, déclarant que sa propre maîtrise était plus puissante que celle de Hama. Les deux femmes commencèrent à se battre en duel et Katara prit presque immédiatement le dessus.

Katara a finalement été contrainte de maîtriser le sang d'Hama pour assurer la sécurité de ses amis.

Après avoir découvert la vérité sur Hama auprès des villageois qu'elle avait emprisonnés au fond de la montagne, Sokka et Aang arrivèrent peu de temps après pour aider Katara et demandèrent à Hama de se rendre, car elle était nettement en infériorité numérique. Hama refusa et utilisa la maîtrise du sang pour les contrôler. Comme un maître de marionnettes, elle les utilisa pour attaquer Katara, bien que la jeune maîtresse de l'eau réussisse à éviter d’être frappée. Adoptant une approche différente, Hama dirigea Aang vers Sokka, qui avait levé son épée. Dans le but de sauver Aang, Katara a eu recours à la maîtrise du sang pour l'arrêter, rompant ainsi efficacement l'emprise de Hama sur les garçons. Elle a libéré l'aînée à la suite de l'arrivée de Toph et des villageois libérés, qui ont escorté Hama loin de la scène. Maintenant appréhendée, Hama a félicité Katara d'être devenue une maîtresse de sang, ce qui a provoqué la rupture de la jeune maîtresse de l'eau en pleurs.

Quelque temps plus tard, lorsque Zuko et Katara sont allés à la recherche de l'homme qui a tué la mère de Katara, Katara, submergée par la rage et le chagrin, a eu recours à la maîtrise du sang pour soumettre le commandant des Cuirassés du Sud malgré ses objections morales à l'utilisation de l'art sombre.

Procès de Yakone[]

Yakone a maîtrisé le sang du conseiller Sokka après avoir été trouvé coupable au cours du premier procès.

Après la fin de la Guerre de Cent Ans, les connaissances sur la maîtrise du sang se généralisèrent et, avec l'implication de Katara, la République des Nations Unies décida de proscrire l'art de la maîtrise avant 128 APG. Quoi qu’il en soit, un homme nommé Yakone possédait la capacité unique d’utiliser la maîtrise du sang sans avoir besoin de la pleine lune et a utilisé cette compétence pour régner sur la Cité de la République de son "art interdit", devenant ainsi le plus célèbre des malfaiteurs criminels de la ville en quelques années. Après de nombreux acquittements en sa faveur, jugeant impossible de maîtriser le sang sans la pleine lune, Yakone a finalement été jugé et arrêté pour plusieurs utilisations de la maîtrise du sang, pour lesquels le Conseil de la République Unie l'a déclaré coupable.

Alors qu’il était condamné à la prison à vie, Yakone a maîtrisé l’ensemble de la salle d’audience en recourant à la maîtrise du sang psychique, rendant chaque individu inconscient avant de s’échapper. L'Avatar Aang, qui a également été rendu inconscient par la maîtrise du sang de Yakone, s'est réveillé en entrant dans l'État d'Avatar et a pourchassé le condamné. Forcé de se défendre, Yakone s'empara d'Aang une nouvelle fois avec la maîtrise du sang, mais l'Avatar se libéra après être entré dans l'État d'Avatar une seconde fois et le pris au piège dans un cône de terre. Le criminel étant incapable de bouger, Aang l'a privé de sa maîtrise et a mis fin à son règne à la tête de l'empire criminel de la Cité de la République.

Garder l'art vivant[]

À un moment donné, Yakone a réussi à s’échapper avec succès et a fui la Cité de la République vers la Tribu de l'Eau du Nord, modifiant ainsi son apparence pour dissimuler sa véritable identité. Là, il a rencontré une femme de la région, qu’il a épousée par la suite, et est tombé amoureux d'elle. Les deux ont ensuite élevé deux fils, Noatak et Tarrlok, tous deux maîtres de l'eau. Yakone, alimenté par la haine de l'Avatar pour l'avoir priver de ses facultés de maîtrise, a commencé à entraîner ses fils dans l'art de la maîtrise du sang au travers de fréquents "voyages de chasse". Au fil du temps, les deux utilisateurs se sont montrés de plus en plus compétents dans l'art et ont finalement appris à utiliser la maîtrise du sang sans avoir besoin de la pleine lune. Noatak fit preuve d'une habileté prodigieuse dans le domaine artistique et maîtrisa la technique de maîtrise du sang psychique de Yakone à l'âge de quatorze ans.

Après que Noatak ait maîtrisé la maîtrise du sang, il s'est retourné contre son père impuissant, qui menaçait Tarrlok.

Afin de pousser ses capacités à leur maximum, Yakone a forcé ses deux fils à maîtriser le sang l'un de l'autre. Bien que Noatak se soit plié de bon gré aux ordres de son père et que son frère cadet ait eu son sang maîtrisé, Tarrlok a refusé de faire de même, repoussé par l'idée de contrôler son frère et de le faire se sentir impuissant. Yakone était furieux, tentant de blesser Tarrlok avant qu'il ne soit arrêté par Noatak, qui l'immobilisa avec la maîtrise du sang. Noatak demande à Tarrlok de s'enfuir avec lui et de recommencer sa vie, mais le plus jeune refuse, poussant Noatak à partir seul dans le désert. Un peu plus tard, Noatak a découvert comment utiliser la maîtrise du sang pour bloquer les chemins de chi et ainsi désactiver de façon permanente la capacité de maîtrise d'une personne.

Héritage de Yakone[]

Tarrlok maîtrise le sang.png

Bien que Yakone ne l'ait plus entraîné après la mort présumée de Noatak, Tarrlok a fini par suivre les traces de son père en prenant le contrôle de la Cité de la République, ce qui l'a fait d'un point de vue politique en devenant conseiller. En 170 APG, Tarrlok a révélé sa véritable identité en tant que maître du sang lors d'une altercation avec l'Avatar Korra à l'hôtel de ville, utilisant l'art pour la soumettre avant qu'elle ne puisse l'achever avec la maîtrise du feu. Tarrlok a assommé Korra et l'a emprisonnée dans une cabane à l'extérieur de la Cité de la République, couvrant ses traces en attribuant l'enlèvement à une attaque d'Égalitaristes. Cependant, ses mensonges sur la disparition de Korra ont été découverts par l'Équipe de l'Avatar, Lin Beifong et Tenzin, l'obligeant à utiliser à nouveau ses talents de maître du sang pour échapper à son arrestation.

Peu de temps après avoir fui la Cité de la République, Tarrlok a été confronté par Noatak sous le déguisement d'Amon, qui a déclaré qu'il était temps que Tarrlok soit "égalisé". Déclarant que les Égalitaristes n’avaient pas fait face à un maître comme lui, Tarrlok procéda à l'utilisation de la maîtrise du sang pour immobiliser ses assaillants, les subjuguant tous sauf Amon lui-même, à sa grande surprise. Légèrement touché par la prise de Tarrlok, Amon se dirigea vers lui avant de le priver. Peu de temps après, Tarrlok reconnut la sensation qu'il ressentait comme la prise de la maîtrise du sang par Noatak et réalisa qu'Amon n'était autre que son frère.

Pendant la mission de Korra et de Mako de retrouver Amon et de le confronter, ils ont rencontré Tarrlok, qui était enfermé dans un grenier de l'Île du Temple de l'Air en raison de sa connaissance de l'identité d'Amon. Tarrlok a ensuite révélé qu'Amon était son frère et a suggéré qu'il empêchait d'une certaine manière la maîtrise des éléments en utilisant la maîtrise du sang. Cette capacité l'a aidé à devenir le chef de la Révolution Anti-Maîtrise, car il affirmait que les esprits lui avaient donné la capacité spéciale de retirer la maîtrise.

Amon a maîtrisé le sang de Korra et Mako pour les empêcher de s'échapper ou de l'attaquer.

Prévoyant d'exposer Amon et miner sa révolution, Korra et Mako ont infiltré le rassemblement d’Amon à l'Arène de la Ligue des Maîtres, où Amon a annoncé qu’il débarrasserait le monde de la maîtrise de l'air à jamais, révélant qu’il avait capturé la famille de Tenzin. Korra et Mako ont eu recours à la maîtrise du feu pour libérer les maîtres de l'air et ont choisi de rester pour créer une diversion pendant que Tenzin et sa famille s'échappaient. Korra se cacha sous une table dans un gymnase abandonné, où elle fut tirée par la maîtrise du sang d'Amon. Comme elle était suspendue dans les airs, Mako est sorti et a attaqué, mais a également été rapidement maîtrisé par la maîtrise du sang d'Amon. Ayant finalement maîtrisé l’Avatar, Amon l’a privée de sa maîtrise.

À l'insu d'Amon, Le Lieutenant avait suivi son chef et assisté à sa maîtrise du sang. En brandissant Amon pour être un traître, Le Lieutenant a attaqué mais a été arrêté par la maîtrise du sang. Amon a lui a dit qu'il l'avait bien servi avant de le jeter dans un tas de bois. L'interruption étant réglée, il passa devant Korra, maintenant affaiblie, pour s'approcher de Mako et commença à maîtriser le sang pour le mettre en position, mais Mako réussit à pointer ses doigts vers Amon et tira un éclair qui électrocuta le dirigeant égalitariste et l'éloigna, lui permettant de prendre Korra dans ses bras avant de s'enfuir dans le couloir.

Peu de temps après, Mako fut forcé de s'arrêter à nouveau par Amon, qui les rattrapa. Amon a utilisé la maîtrise du sang sur le maître du feu, le plaquant contre le plafond, le sol et les deux murs sur les côtés, avant de le maître en position, affirmant qu'il était presque dommage d'enlever la maîtrise de quelqu'un d'aussi talentueux. Le désir désespéré de Korra pour Mako de ne pas subir le même sort, conjugué à un fort désir de le protéger, lui a permis de briser son blocage spirituel et de procéder à la l'utilisation de la maîtrise de l'air. Elle commença à attaquer Amon avec des coups de poing consécutifs, le forçant à retourner à la fenêtre au bout du couloir. Amon a riposté et a utilisé la maîtrise du sang pour soumettre Korra, mais elle a pu résister à son emprise, lançant un puissant coup de pied aérien vers Amon, le projetant par la fenêtre et dans la mer. Après avoir utilisé instinctivement la maîtrise de l'eau, Amon s'enfuit en exil avec son frère, mais Tarrlok repenti se mit à faire exploser le bateau dans lequel ils se trouvaient, les tuant tous les deux et laissant Katara la dernière personne vivante connue pour être capable de maîtriser le sang.

Capacités de la maîtrise du sang[]

Les maîtres du sang sont capables de faire léviter leurs victimes dans les airs de la même manière que les maîtres de l'eau peuvent soulever de l'eau. En outre, cela peut être utilisé pour assommer ses victimes.

Les maîtres du sang qualifiés peuvent soulever et maintenir leurs victimes en l'air, ainsi que pour les lancer sur de courtes distances. La maîtrise du sang a également été utilisée pour rendre plusieurs personnes inconscientes pendant un certain temps et peut même être utilisée pour écraser ou perturber l'activité des organes internes d'une victime.

Maîtrise du sang psychique[]

La maîtrise du sang psychique est la capacité à utiliser la maîtrise du sang avec un mouvement minimal, rendant son utilisation presque imperceptible. Yakone a déjà utilisé cette capacité pour contrôler une salle d'audience entière alors que ses mains étaient toujours liées par des menottes. Il a transmis la connaissance de cette technique à ses fils, Noatak et Tarrlok. Cependant, seul Noatak maîtrisait cette capacité, le faisant à l'âge de quatorze ans en s'entraînant à maîtriser toute une meute de loups. Plus tard, en tant que Amon, il utilisa cette capacité lors de duels pour modifier au minimum les mouvements de ses adversaires et se donner l'avantage sans révéler qu'il était un maître.

Vol de la maîtrise[]

Zolt l'Éclair a été privé de sa maîtrise par Amon.

La maîtrise du sang peut être utilisée pour rompre le lien entre un maître et ses capacités de maîtrise en interrompant leur trajectoire du chi, produisant le même effet que la maîtrise de l'énergie. Cette technique nécessite un contact physique direct entre la main de l'utilisateur et le front de la victime. Les effets de cette technique sont anciens et, contrairement au blocage du chi, ils ne peuvent pas être facilement annulés. Selon Katara, la technique "sépare" un individu de sa maîtrise, le rendant ainsi insensible à toutes les méthodes de guérison. La Maîtrise de l'Énergie est la seule méthode connue pour inverser ses effets.

Limites[]

Katara s'est libérée de l'emprise de Hama en raison de ses capacités de maîtrise plus puissantes.

Bien qu’il s’agisse d’une des techniques de maîtrise les plus puissantes et les plus dangereuses, la maîtrise du sang n’est généralement pratiquée que pendant la pleine lune, lorsque les capacités des maîtres de l'eau sont à leur maximum. Cela est dû au fait que la technique exige beaucoup plus de sophistication et de précision que la maîtrise de l'eau conventionnelle, limitant ainsi son utilisation à la fin des capacités du maître de l'eau. En raison de leur lignée, Yakone, Tarrlok et Amon ont été les seuls maîtres de l'eau connus qui aient pu maîtriser le sang sans la pleine lune.


Un maître du sang est seulement capable de manipuler le corps d'une autre personne au niveau physique, laissant les facultés mentales de la victime intactes. Cette restriction a été démontrée lorsque Hama a pris le contrôle d’Aang et de Sokka, les deux garçons étant incapables de se contrôler mais gardant toujours conscience de ce qui se passait. En conséquence, un maître du sang ne peut pas utiliser les capacités de maîtrise des victimes, ce dernier reposant également sur son état mental. Ils peuvent toutefois restreindre les mouvements pour arrêter un acte de maîtrise, ainsi que repositionner les attaques en cours en manipulant l'utilisateur.

Amon s'est libéré de l'emprise de maîtrise du sang de Tarrlok.

Il est possible de résister aux effets de la maîtrise du sang et de se libérer de l'emprise d'un maître du sang lorsqu'elle est appliquée à un maître de l'eau d'une habileté similaire ou supérieure à celle de l'utilisateur. Cela est évident lorsque Katara a réussi à se libérer, après une lutte initiale, de l'emprise de Hama, et lorsque Tarrlok a essayé sans succès d'amener Amon à se soumettre. La maîtrise du sang est également annulée lorsque l'Avatar canalise d’énormes quantités d’énergie cosmique à travers l’État d’Avatar, comme l’a démontré Aang, qui a pu se libérer instantanément de l'emprise de Yakone.

La maîtrise du sang psychique est également limitée en ce sens que la pratique de la maîtrise avec un mouvement minimal ne peut accomplir que des prouesses telles que soumettre les individus, mais ne peut pas progresser jusqu'au point de contrôle total sans mouvement supplémentaire. En outre, l’utilisation de la séparation par maîtrise ne peut que perturber les voies du chi actives, laissant celles qui sont déjà bloquées ou en sommeil complètement fonctionnelles et accessibles à l’utilisateur. Plus encore, ses effets ne sont pas entièrement irréversibles, car le lien d'un maître à son élément peut être rétabli par la maîtrise de l'énergie.

Utilisateurs connus[]

Résistants connus[]

Les personnages qui ont fini ou qui ont résisté à une emprise de maîtrise du sang contre eux :

Anecdotes[]

  • Les mouvements de maîtrise du sang ressemblent à ceux du Chin Na, techniques d'arts martiaux chinois conçues pour piéger ou verrouiller les membres d'un adversaire, neutralisant ainsi leur capacité à se battre.
  • En dépit de ses connaissances en matière de maîtrise du sang et de guérison, Katara ne peut pas inverser les effets de la maîtrise.
    Katara utilise la maîtrise du sang contre le commandant des Cuirassés du Sud.
  • L'utilisation de la maîtrise du sang par Katara conserve la fluidité associée à la maîtrise de l'eau conventionnelle, contrairement à d'autres praticiens de l'art qui utilisent des mouvements rigides.
  • Ceux qui pratiquent cette technique s’ouvrent à la folie.
  • La maîtrise du sang est la seule technique de maîtrise connue à avoir été totalement interdite par la société.
  • La maîtrise du sang est le seul moyen connu, outre la maîtrise de l'énergie, de dépouiller indéfiniment une personne de sa maîtrise.
  • Katara est la seule maître de l'eau connue capable de maîtriser le sang pour être encore en vie à la fin de La Légende de Korra.
  • La maîtrise du sang ne laisse aucun dommage durable si elle est effectuée correctement.
  • Ming-Hua avait à l'origine été conçu comme une maîtresse du sang, mais les créateurs ont décidé de ne pas présenter un autre méchant maître du sang, après Amon.

Références[]

Voir aussi[]

no:Blodtemming

Advertisement