Wiki Avatar
Advertisement

La mère de Song était une femme d'âge moyen au bon cœur qui résidait dans un village du Royaume de la Terre qui était resté inoccupé par la Nation du Feu pendant la Guerre de Cent Ans.

Histoire[]

Avec son mari, cette femme a eu une fille, Song, et ensemble, elles ont vécu une vie paisible jusqu'au jour où la Nation du Feu a attaqué leur village agricole. Son mari a été enlevé par les forces de la Nation du Feu et sa jeune fille a reçu une grosse cicatrice à la jambe à la suite de l'attaque.

Quand Iroh a souffert d'une éruption cutanée grave en consommant un thé fait de la fleur de jade blanc toxique, lui et Zuko se sont rendus dans un village du Royaume de la Terre où ils ont cherché un traitement à l'hôpital local. Song a traité les afflictions d'Iroh et leur a proposé de rester chez elle pour le dîner plus tard dans la soirée, ce que Iroh a accepté avec plaisir.

La mère de Song a montré une hospitalité chaleureuse envers ses invités, sympathisant avec eux en apprenant qu'ils étaient des réfugiés. Elle a préparé un grand repas composé d'une variété de plats du Royaume de la Terre, y compris le canard rôti. Au départ de Zuko et d'Iroh, elle a donné à Iroh un cadeau de départ et a remarqué à quel point elle était ravie de voir quelqu'un le manger avec «un tel enthousiasme». Malgré son hospitalité, Zuko a volé un chevautruche appartenant à la mère de Song alors que lui et Iroh quittaient leur maison. Bien que cela ait été repéré par Song, sa mère n'était pas au courant du vol.

Personnalité[]

La mère de Song était douce, aimante et empathique envers les réfugiés de guerre. De bonne humeur et tendre, elle était plus que disposée à aider une personne dans le besoin et à lui offrir un repas. Elle a pris plaisir à voir ses invités apprécier sa cuisine.

Famille[]

Apparitions[]

Avatar, Le Dernier Maître de l’Air[]

Livre 2 : La Terre (土)[]

Anecdotes[]

  • Song et sa mère portaient des hanboks, des vêtements traditionnels coréens.
  • Selon Song, sa mère "fait toujours trop de canard rôti".

Références[]

Advertisement