Wiki Avatar
Advertisement

« Pendant des siècles, mes sœurs et moi avons hanté les seigneurs de guerre des Îles du Feu. Pour leurs crimes, nous les avons hantés. »
— Une Kemurikage expliquant sa nature à Aang.

Les Kemurikages sont des esprits qui hantaient les seigneurs de la guerre des Îles du Feu des siècles avant la formation de la Nation du Feu. Après leur départ du monde des mortels, ils furent considérés comme étant des légendes par la Nation du Feu, et sont craints des enfants, car cette légende raconte qu'ils enlèvent les enfants qui se conduisent mal.

Histoire[]

Origine[]

Il y a bien longtemps, bien avant que la nation du feu ne naisse, des seigneurs de guerre régnaient sur les îles du feu. Ils se disputaient des territoires, et souvent les gens ordinaires étaient pris entre deux feux. Tous les seigneurs de guerre étaient cruels et sans pitié, mais le pire d'entre eux était une brute appelée Toz. Que l'année soit faste ou que ce soit la famine, Toz exigeait des tributs annuels de tous les villages dans son territoire. Une année, un village osa refuser son tribut à Toz. Et donc, pour leur donner une leçon, Toz enleva tous les enfants du village. On ne revit jamais les enfants, et les mères du village moururent de chagrin.

Les Kemurikage ont hanté Toz et ses hommes.

Peu après la mort des mères, des esprits sombres commencèrent à hanter Toz et ses hommes. De temps à autre, ils erraient dans le campement du seigneur de guerre au milieu de la nuit. Le lendemain, un enfant avait disparu. Effrayées, les troupes de Toz l'abandonnèrent et son régime s'effondra. Les esprits sombres ont continué à hanter les autres seigneurs de la guerre pendant des siècles, jusqu'à ce que les îles du Feu soient unies par le premier Seigneur du Feu.

Légende[]

Les Kemurikage sont devenus une partie de la légende de la Nation du Feu et ont été immortalisés dans une peinture murale illustrant l’histoire de la nation, située dans les catacombes de l'Os du Dragon. L'histoire de leur origine a été écrite sur un rouleau à l'extérieur de la crypte du premier Seigneur du Feu, avec lequel ils sont restés étroitement associés. Bien que le rouleau ait suggéré que les Kemurikage continuent de hanter la Nation du Feu en raison de leur "insatiable tristesse", ils sont retournés dans le monde des esprits après l'unification des îles.

La légende a évolué au fil du temps pour renforcer le caractère et dissuader les enfants d'inconduite. À cette fin, des parents de la Capitale de la Nation du Feu ont raconté comment les Kemurikage étaient un groupe d'esprits vivant dans les montagnes qui venaient dans la nuit pour enlever des enfants qui s’étaient mal conduits. Michi et Ukano ont été informés de cette fable lorsqu'ils étaient enfants et les deux ont familiarisé Mai et Tom-Tom avec la légende de nombreuses années plus tard.

Usurpation d'identité et réveil[]

Une des Kemurikage originales est apparue devant l'Avatar Aang.

En 102 APG, un groupe de femmes maîtres du feu imitait les Kemurikage et forçait Ukano à l’aider à renverser le Seigneur du Feu Zuko. Le groupe a enlevé Tom-Tom et plusieurs autres enfants de la Capitale de la Nation du Feu, ce qui a attiré l'attention du Seigneur du feu, qui a sollicité l'aide de l'Avatar Aang compte tenu de l'implication apparente d'esprits sombres.

Aux côtés de Mai et de Kei Lo, les deux hommes ont visité les Catacombes de l'Os du Dragon sous le temple de la capitale des Sages du Feu et ont découvert l'histoire des Kemurikage grâce à une murale représentant l'histoire de la Nation du Feu. Après que Mai eut lu le rouleau sur les origines des Kemurikage, un nuage de fumée apparut sur la peinture murale et conduisit Aang dans une crypte scellée dans laquelle le premier Seigneur du Feu était enterré.

Peu de temps après, le filet de fumée se transforma en une femme qui s'adressa à l'Avatar avant de raconter son histoire et celle de ses sœurs. L'esprit a insisté pour que leur tristesse se dissipe à la suite des actes du premier Seigneur du Feu, qui traduisirent les seigneurs de la guerre en justice et inaugurèrent une ère de paix prolongée. Elle a réitéré le fait que les Kemurikage n'avaient pas mis les pieds dans le royaume des mortels depuis l'unification des Îles du Feu, ce qui avait amené Aang à conclure que les individus responsables des enlèvements étaient des imposteurs.

Capacités[]

Contrôle de la fumée[]

Les Kemurikage laissent les nuages de fumée caractéristiques à mesure qu'elles se déplacent et peuvent se transformer en feux follets en tant que moyen de voyager discret. Elles peuvent apparaître et se dissiper à volonté comme beaucoup d'autres esprits.

Autres compétences[]

Les Kemurikage sont également capables de créer des images, puisqu'une des sœurs a pu projeter une image du premier Seigneur du Feu tout en conversant avec l'Avatar Aang.

Les Kemurikage sont des esprits agiles qui dérivent et enlèvent les autres pendant la nuit.

Apparitions[]

Trilogie de romans graphiques[]

Anecdotes[]

  • Le titre Fumée et Ombre est une référence directe aux Kemurikage, comme le nom est formé par la combinaison des mots japonais kemuri (煙), signifiant "fumée", et kage (影), signifiant "ombre".
  • Les Kemurikage sont les seuls individus connus à transcender le monde des esprits après leur mort, à l'exception de la Dame Peinte et d'Iroh, et les seuls esprits qui se sont développés grâce à ces moyens pour être assombri.
  • Les Kemurikage sont le deuxième esprit connu à avoir été imités par des humains, le premier étant la Dame Peinte, imitée par Katara.
  • L'habitude supposée des Kemurikage d'enlever des enfants qui se conduisent mal est semblable aux habitudes de Bogeyman et de Krampus, qui attirent et enlèvent des enfants qui se conduisent mal.

Références[]

Advertisement