Kei Lo est un citoyen de la Nation du Feu et membre de l'organisation rebelle connue sous le nom de la Confrérie de la Nouvelle Ozai. Il est chargé par le chef de la confrérie, Ukano, d'amener sa fille Mai à une réunion de l'organisation pour la recruter. Plus tard, il devient le petit amie de celle-ci et décide de quitter l'organisation rebelle. Mais ils rompent après leurs aventures avec les Kemurikages et la Confrérie.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Orphelin à un jeune âge, Kei Lo "a rebondi d'un endroit à un autre", tout en cherchant un lieu d'appartenance. Finalement, il a rejoint la Confrérie de la Nouvelle Ozai, malgré son peu d'intérêt pour la politique.

Tentative de recrutement de Mai[modifier | modifier le wikicode]

Kei Lo est entré dans le magasin de fleurs de Mura à la recherche d'un bouquet pour "quelqu'un de spécial", et a été dirigé vers Mai. Il lui a dit qu'il cherchait un bouquet qui transmettait le message que le récepteur était beau. Mai désintéressé a souligné un arrangement qui a coûté l'interdiction de cinq pièces de cuivre. Après avoir vérifié si Mai aimait les fleurs elle-même, il les acheta et offrit par la suite le bouquet à Mai elle-même. Il a déclaré qu'elle était sa "personne spéciale" et lui a demandé un rendez-vous, qu'elle a accepté.

Kei Lo a essayé de faire sourire Mai durant leur rendez-vous.

À cinq heures ce soir-là, les deux ont pris un repas ensemble dans un restaurant de nouilles local, au cours duquel Kei Lo a tenté de divertir Mai. Après avoir raconté une histoire amusante, il remarqua le faible sourire de Mai, déclarant qu'il progressait puisque c'était la deuxième fois qu'elle souriait ce soir-là, bien que Mai ait nié l'avoir fait. Il essaya de la tenter en révélant un secret afin de lui faire admettre qu'elle avait souri. Curieuse, Mai a accepté et a admis qu'elle avait souri, et a souligné que c'était quelque chose de rare à voir ces jours-ci. Kei Lo a déclaré que c'était parce qu'elle avait rompu avec le Seigneur du Feu Zuko, laissant Mai à se demander si elle devait être flattée ou perturbée par la connaissance de Kei Lo de sa vie personnelle.

Tenant sa promesse, Kei Lo mena Mai dans les rues d'un village délabré, vers la réunion d'un groupe politique. Avant d'entrer, il a souligné qu'il l'aimait sincèrement et que tout n'était pas une question de politique. N'ayant aucune idée de ce dont il parlait, Mai était sur le point de rentrer à la maison, jusqu'à ce qu'elle entende son père l'appeler et le féliciter pour son bon travail. Quand Mai a refusé l'offre de son père de rejoindre la Confrérie de la Nouvelle Ozai, une courte bagarre a éclaté entre elle et les membres de la société. Quand Kei Lo a fait face à Mai, il n'a pas fait un mouvement pour se battre avec elle, mais a plutôt essayé de souligner à nouveau qu'il l'aimait vraiment, mais a été assommé par un coup de point au visage.

Trahison de la Confrérie de la Nouvelle Ozai[modifier | modifier le wikicode]

Kei Lo était perturbé par l'obsession d'Ukano avec la sécurité de sa nation, commençant à douter de la droiture de la Confrérie de la Nouvelle Ozai.

Lors d'une réunion ultérieure de la Confrérie de la Nouvelle Ozai, Ukano a déclaré qu'ils attaqueraient Zuko à son retour dans la capitale avec Ursa et sa famille. Un Kei Lo inquiet a ensuite parlé avec Ukano en privé, exprimant ses préoccupations au sujet du plan. Ukano avait ordonné des mois avant que la société se prépare pour une demi-année, et que la sécurité serait en état d'alerte élevée avec le Seigneur du Feu impliqué. Ukano affirma nerveusement avoir eu une "prémonition" qui l'avait motivé et dit frénétiquement à Kei Lo que la sécurité de la nation dépendait d'eux.

Désormais incertain des objectifs de la Société, Kei Lo décida d'informer Mai des projets de son père. Incognito, il lui a parlé du plan d'attaque de la Société.

Kei Lo a trahi la Confrérie de la Nouvelle Ozai en libérant Zuko, puisqu'il pensait que leur tentative de meurtre sur la famille du Seigneur du Feu n'était pas une bonne idée.

Cependant, Kei Lo a découvert plus tard que Ukano avait anticipé sa trahison et avait nourri sa désinformation. Alors que Mai avait été amenée à croire que la Société attaquerait la route principale du port à la capitale, la plupart de leurs forces ont tendu une embuscade à Zuko sur le chemin caché. Ukano et ses hommes ont réussi à neutraliser Zuko et son escorte de Guerrières Kyoshi avant d'essayer de brûler la voiture contenant Ursa et sa famille en représailles pour que Zuko refuse d'abandonner pacifiquement le trône. Décidant qu'Ukano était allé trop loin, Kei Lo libéra Zuko. Après Mai, avec Ty Lee, Iroh et les autres Guerrières Kyoshi, sont arrivés pour les soutenir, Kei Lo a été accusé par Mai de la tromper, ce à quoi il a protesté que la Société lui a intentionnellement donné une fausse information. Zuko s'est porté garant de Kei Lo pour son changement de cœur.

Kei Lo a continué à aider Mai alors qu'elle se battait contre les membres de la Société. Après avoir abattu leurs adversaires, Kei Lo tenta de s'expliquer à Mai, qui lui dit qu'elle ne lui a jamais fait confiance et a joué avec lui comme son père l'a fait. Il a admis qu'il le méritait, mais a insisté sur le fait qu'il l'aimait sincèrement. Soudainement, un membre de la Société s'est rétabli et l'a assommé, lui cassant la jambe dans le processus.

À la suite de la défaite de la Société, Kei Lo a tenté de se faufiler, mais Mai s'est approchée de lui et lui a offert un tour sur la montgolfière. Il lui a alors demandé où était son père et Mai a prétendu qu'il s'était enfui.

Sortir avec Mai[modifier | modifier le wikicode]

Kei Lo a avoué à Mai qu'après avoir cherché un endroit auquel appartenir pendant si longtemps, il voulait maintenant rester avec elle.

Un mois plus tard, après que sa jambe soit guérie, Mai a décidé de sortir officiellement avec Kei Lo. Après être retourné au magasin de fleurs de Mura, Mai a demandé pourquoi il avait trahi la Confrérie de la Nouvelle Ozai. Kei Lo lui a expliqué qu'il a perdu ses parents quand il était jeune et a dérivé d'un endroit à l'autre. Son désir d'appartenir à un endroit l'amena à rejoindre la Société mais il ne se souciait pas de ses objectifs politiques. Maintenant, il voulait appartenir à quelqu'un : Mai. Tandis qu'ils se penchaient pour un baiser, ils ont été interrompus par un cri du magasin de fleurs. Kei Lo a ensuite levé les yeux pour voir un trio de personnages camouflés et masqués sur les toits. Lui et Mai les ont chassé mais les personnages ont disparu en fumée avec le petit-frère de Mai, Tom-Tom.

Le lendemain, Kei Lo se tenait aux côtés de Mai lorsque l'enlèvement à été signalé au sergent. Mai soupçonnait que les kidnappeurs étaient les Kemurikage, des esprits mythiques dont on disait qu'ils enlevaient les enfants qui se conduisaient mal, bien que sa mère soit sceptique. Soudainement, Zuko entra dans le magasin, prêt à croire le conte de Mai, et déclara qu'ils auraient besoin de l'aide de l'Avatar Aang si les esprits étaient vraiment impliqués.

Rencontre de l'Avatar Aang[modifier | modifier le wikicode]

Kei Lo a visité le Palais Royal de la Nation du Feu quand l'Avatar Aang est arrivé et a été mis au courant des événements actuels par Mai. Ukano les interrompit cependant, accusant Mai d'avoir enlevé Tom-Tom, incitant Kei Lo à protester qu'aucune maison n'était à l'abri des esprits sombres, bien que ses objections aient été rejetées par Ukano. Après l'escorte d'Ukano, Kei Lo fut surpris d'apprendre que Mai racontait à Zuko que son père n'avait rien à voir avec l'attaque contre lui et sa famille lorsqu'il lui avait demandé si son père était impliqué. Kei Lo lui a demandé pourquoi elle mentait à propos de l'implication d'Ukano. Quand elle a admis qu'elle croyait que son père avait raison à propos d'elle et de Tom-Tom, Kei Lo l'a rejetée parce qu'elle ne pensait pas directement, bien que Mai ait tenu fermement à croire que son père voulait prendre soin de son frère et qu'il ne pourrait pas le faire s'il était en prison.

Kei Lo a accompagné Aang, Zuko et Mai au Temple des Sages de la Capitale de la Nation du Feu dans l'espoir de trouver un indice sur les Kemurikage, où le Grand Sage Shyu leur a accordé l'accès aux Catacombes de l'Os du Dragon. Alors que le groupe passait devant les cryptes des anciens Seigneurs du Feu, Kei Lo fit particulièrement attention à la crypte de Sozin, commentait qu'il semblait effrayant, avant de trouver une peinture murale illustrant l'histoire de la Nation du Feu. Cependant, ils sont tombés sur une porte qui bloquait le reste du couloir, et Zuko a expliqué qu'elle avait été érigée par Sozin quand il est arrivé au pouvoir. Aang et Zuko essayèrent d'allumer le feu aux écluses, pensant que c'était le même genre de portes que sur l'Île du Croissant, mais après vingt essais, Kei s'avança et déclara que les mécanismes de verrouillage étaient en fait dans les narines des dragons. Avec l'aide de Mai et quatre de ses couteaux de lancer, ils ont réussi à ouvrit la porte au-delà de laquelle ils ont trouvé le reste de la peinture murale.

En atteignant une peinture de Kemurikage, Mai a trouvé et lu un rouleau détaillant la préhistoire de la Nation du Feu, incitant Kei Lo à conclure que Sozin devait avoir enfermé l'histoire de la Nation du Feu parce qu'elle était si déprimante.

Quand un nuage de fumée a émergé de la peinture murale et a volé dans le couloir, cela a incité le quatuor à le poursuivre. Alors qu'une autre statue de dragon bloquait leur chemin, Kei Lo l'a déverrouillée et a révélé un passage caché. Il accompagna Aang dans le couloir au cas où il y aurait une autre porte devant, tandis que Zuko et Mai restaient derrière. Le duo a finit dans la crypte du premier Seigneur du Feu, où le feu follet a pris la forme d'un Kemurikage. Effrayé, Kei Lo se plaça derrière Aang alors que ce dernier conversait avec l'esprit, qui prétendait que jusqu'au moment même, les Kemurikage n'étaient jamais retournés dans le Monde Physique depuis l'époque du premier Seigneur du Feu.

Alors que le quatuor retournait dans la capitale, Kei Lo et Aang ont partagé leur découverte, ce qui a fait croire à Mai que les Kemurikage qui avaient enlevé Tom-Tom étaient des imposteurs. En route, ils croisèrent Ukano, qui avait formé une milice de volontaires appelé la Société pour une Nation Sûre, que Zuko a rapidement dissolu. Avec sa petite amie furieuse, Kei Lo a acclamé Mai avec un baiser avant de l'escorter jusqu'à sa maison.

Un cœur brisé[modifier | modifier le wikicode]

Plus tard, Kei Lo a voyagé avec Mai, Aang et Zuko au Jardin des Âmes Tranquilles à la recherche des enfants disparus de la Nation du Feu, où il a combattu les Guerriers du Feu dirigés par Azula. Peu après le sauvetage, Mai a rompu avec Kei Lo, qui a rapidement quitté le magasin de fleurs de Mura, insistant sur le fait qu'il avait "des trucs" qu'il devait finir.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Comics Avatar[modifier | modifier le wikicode]

Autres comics[modifier | modifier le wikicode]

Trilogies de Roman Graphique[modifier | modifier le wikicode]

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .