Wiki Avatar
Advertisement

Après avoir été désignés comme des traîtres à leur nation, Zuko et son oncle Iroh furent forcés de vivre comme des fugitifs dans le Royaume de la Terre. Ensemble, ils voyagèrent à Ba Sing Se dans l'espoir de se fondre dans la masse des réfugiés. Là, ils furent impliqués dans un coup d'état par la sœur de Zuko, Azula.

Trahi[]

Azula trompe Zuko sur les véritables motivations de Ozai pour permettre au prince de rentrer chez lui.

Zuko et Iroh gagnèrent un village de la Nation du Feu dans le Royaume de la Terre, où Iroh reçut un massage, pendant Zuko se plaignait du troisième anniversaire de son bannissement. Il exprima son désir de reprendre la traque de l'Avatar afin de regagner son honneur, le trône et le respect de son père. Iroh tenta de le consoler, lui disant "Pourquoi t'aurait-il banni s'il ne se souciait pas de toi ?", mais cela ne plut pas vraiment à Zuko.

De retour dans leur domicile, ils trouvèrent Azula les attendant. Ils échangèrent de froides salutations, et Azula se moqua de lui, l'appelant "Zuzu". Azula les informa que Ozai avait entendu parler de complot contre lui, et qu'il souhaitait s'entourer des gens en qui il avait confiance, sa famille. Elle dit à Zuko que leur père regrettait de l'avoir bannit, et espérait qu'il rentrerait à la maison. Ces informations choquèrent Zuko, et Azula partit pour lui donner le temps de réfléchir.

Zuko croyait en ce qui lui disait sa sœur, et était heureux à l'idée de rentrer chez lui. Iroh, cependant, était sceptique, car il n'avait jamais vu Ozai pardonner qui que ce soit. Zuko répliqua que son père se souciait vraiment de lui, mais Iroh suspectait un piège. Zuko, en colère, le traitant de paresseux, d’égoïste, et de jaloux, et il claqua la porte.

Zuko affronte Azula après avoir découvert la vérité.

Le lendemain matin, Zuko s'apprêtait à répondre à Azula quand Iroh le rejoignit, ayant finalement choisi de l’accompagner, bien que restant très suspicieux. Quand ils arrivèrent au port où le navire de Azula était amarré, celle-ci les accueillit chaleureusement. Sa trahison fut cependant révélée par le capitaine de son navire qui les appela "prisonniers". Il y eut un silence après cette révélation avant que Iroh n'entre en action et combatte les gardes. Zuko jeta le capitaine par-dessus bord et cira à sa sœur qu'elle lui avait menti. Azula ricana juste, et deux des gardes attaquèrent le prince. Il les défit facilement, et se prépara à affronter la princesse. Il créa deux dagues de feu et l'attaqua. Ils s'affrontèrent sur le pont du bateau jusqu'à ce que Azula repousse au loin Zuko. Elle se prépara à l'achever avec des éclairs, mais Iroh s'interposa, redirigeant l'éclair, lançant sa nièce à l'eau, puis Zuko et Iroh s'enfuirent.

Ils coururent jusqu'à une forêt, où ils estimèrent s'être assez éloignés. Ils s'assirent près d'un ruisseau, et Zuko sortit sa dague, que Iroh lui avait offerte des années auparavant. Il coupa son chignon comme symbole de séparation d'avec sa famille et d'avec la Nation du Feu, puis passa la dague à son oncle qui fit de même. Ils coururent au loin dans la campagne, maintenant des fugitifs.

Fugitif[]

Zuko repoussa la tentative de Song de toucher sa cicatrice.

Iroh et Zuko eurent du mal à vivre dans la nature. Iroh ingéra par erreur une plante mortelle, et ils furent contraints de demander l'aide d'une jeune herboriste du Royaume de la Terre appelée Song. Song tenta de se rapprocher de Zuko à plusieurs reprises, mais celui-ci la repoussa. Cependant, quand elle montra ses propres cicatrices de brûlures causées par la Nation du Feu, il sembla surpris et consterné. Quand elle lui demanda si son père était impliqué dans la Guerre de Cent Ans, il répondit affirmativement. Malgré la compassion dont faisait preuve Song, Zuko et Iroh partirent, et Zuko vola le chevautruche de Song, ignorant les protestations de son oncle.

La situation devint de plus en plus désespérée, et ils furent obligés de mendier de l'argent dans la rue. Après avoir regardé Iroh être harcelé par un habitant local, Zuko repris l'identité de l'Esprit Bleu et vola les marchands locaux. Iroh, inquiet à propos de son neveu, l'interrogea sur ces vols. Quand Iroh remarqua que capturer l'Avatar ne servirait à rien dans leur situation et ne leur permettrait pas de reprendre sa place dans la Nation du Feu, Zuko quitta Iroh. Quand il se retourna, il déclara qu'ils n'avaient plus rien à gagner à rester ensemble et se sépara de Iroh.

Seul[]

Zuko erra dans le Royaume de la Terre, traversant des zones inhospitalières et inhabitées. Malgré sa faim et son absence de nourriture, il décida de ne pas voler un jeune couple quand il remarqua que la femme était enceinte. Finalement, il arriva dans une petite ville et y fut harcelé par une bande soldats du Royaume de la Terre peu scrupuleux. Zuko s'opposa à ces soldats, impressionnant un jeune garçon appelé Lee, qui invita Zuko dans la ferme de sa famille pour s'y nourrir et y être hébergé. Il passa la journée à aider dans les tâches de la ferme, se remémorant sa jeunesse malheureuse. Zuko se comporta comme un frère de substitution avec Lee, dont le frère aîné était parti à la guerre, donnant même au garçon une leçon d'escrime. Alors que Zuko se préparait à partir, les soldats du Royaume de la Terre se rendirent dans la ferme et informèrent la famille que la bataillon du frère aîné de Lee avait été capturé. Le père de Lee décida de rejoindre l'armée pour tenter de ramener son fils. Lee demanda à Zuko de rester et de prendre soin de lui, mais Zuko refusa. Avant de partir, Zuko donna à Lee la dague que Iroh lui avait offert quand il était enfant.

Zuko révéla son identité de Maître du Feu et de prince aux villageois du Royaume de la Terre.

Après que Zuko ait quitté le village, la mère de Lee vint à sa rencontre, lui disant que les soldats étaient revenus après le départ de son mari pour les harceler, et que après que Lee les ait menacés avec la dague ils l'avaient emmené. N'ayant personne vers qui se tourner, elle demanda à Zuko de le sauver. Zuko défit la plupart des soldats facilement, mais le chef du groupe était un Maître de la Terre et Zuko fut incapable de le vaincre avec juste ses épées. Après s'être rappelé des derniers mots de sa mère avant sa disparition, à savoir de "ne jamais oublier qui il était", Zuko maîtrisa le feu pour se sauver et révéla fièrement son identité à l'assistance. Il récupéra sa dague volée par le chef des soldats et voulut la rendre à Lee, mais le garçon refusa et cria sa haine de Zuko, à cause de son appartenance à la Nation du Feu. Malgré tout ce qu'il avait fait pour eux, les villageois rejetèrent Zuko qui s'en alla seul.

Retrouvailles[]

Zuko et Iroh se retrouvent dans la ville de Tu Zin.

Zuko trouva et suivit la trace du train-citerne d'Azula, qui elle-même pourchassait l'Avatar et ses amis. Il retrouva Azula dans une ville déserte où elle et Aang se préparaient à s'affronter. Il révéla sa présence et avertit sa sœur que l'Avatar était à lui. Les trois adversaires s'observaient, attendant qu'un d'entre eux commence à attaquer. Finalement, Azula lança du feu sur Zuko, le renversant. Elle s'attaqua ensuite à Aang, et une bataille à trois s'ensuivit.

Azula dominait le combat et finit par assommer Zuko. Après plusieurs minutes, Iroh, qui suivait Zuko de loin, secoua son neveu inconscient. Ils rejoignirent Aang et ses amis, et tous les six acculèrent Azula, qui fit semblant de se rendre, avant d'attaquer par surprise et gravement Iroh. Zuko, Aang, Katara et Toph attaquèrent simultanément, mais Azula disparut. Zuko courut vers son oncle blessé, accablé de douleur. Quand Aang et ses compagnons s'approchèrent, il leur hurla de partir. Katara offrit son aide, mais Zuko lança du feu vers eux. Ils partirent, laissant Zuko s'occuper des blessures de son oncle.

Générer des éclairs[]

Zuko échoue dans toutes ses tentatives de générer des éclairs.

Zuko emmena Iroh dans une petite cabane à la périphérie du villages. Il lui mit des bandages et prépara du thé. Quand Iroh se réveilla, Zuko expliqua ce qui s'était passé, et lui offrit du thé que Iroh n'apprécia pas vraiment, mais qu'il fit semblant d'aimer. Conscient qu'il finirait par rencontrer à nouveau Azula, Zuko demanda à son oncle de lui apprendre des techniques de Maîtrise du Feu plus avancées. Il anticipa un argument, prédisant que son oncle allait lui dire que c'était sa sœur et qu'il devrait se réconcilier. Il fut surpris que son oncle lui dise que Azula était folle et devait être arrêtée. Ils reprirent alors la formation de Zuko.

Iroh commença à lui apprendre la nature des éclairs. Il expliqua que les éclairs nécessitaient du calme et la paix de l'esprit, et n'étaient pas alimentés par la rage ou l'émotion. Ils se rendirent sur une falaise, où Iroh expliqua le processus plus en détail et fit une démonstration de génération d'éclair. Zuko proclama avec impatience qu'il était prêt à essayer. Cependant, quand il essaya, il créa seulement une explosion qui le projeta en arrière. Il réessaya à plusieurs reprises, échouant à chaque fois. Voyant la frustration de son neveu, Iroh expliqua à Zuko que ses troubles émotionnels l'empêchaient d'atteindre le calme nécessaire à la production d'éclairs. Il dit à Zuko qu'il serait incapable de produire des éclairs tant qu'il ne surmonterait pas la honte qu'il ressentait.

Zuko apprit comment rediriger les éclairs avec son oncle.

Plutôt que d'essayer inutilement de générer des éclairs, Iroh proposa à Zuko de lui enseigner une technique qu'il avait lui-même inventée. Il commença la leçon en lui donnant une explication sur les quatre nations. Il dit à Zuko qu'il devait tirer des autres nations et éléments du savoir et du pouvoir en les étudiant et en apprenant d'elles. Quand Zuko compara cela à l'Avatar, Iroh lui dit qu'incorporer des idées des quatre nations pourrait le renforcer, tout comme l'Avatar. Il dit à Zuko que ce qu'il allait lui enseigner venait de l'observation des Maîtres de l'Eau; la redirection des éclairs. Il apprit à Zuko à reproduire les mouvements fluides de la Maîtrise de l'Eau permettant d'absorber et rediriger l'énergie. Zuko parvint à reproduire les mouvements de cette technique.

Zuko demanda alors à pouvoir essayer avec de vrais éclairs. Iroh fut choqué, et refusa, disant que les éclairs étaient dangereux, et qu'avec de la chance il n'aurait jamais à utiliser cette technique. Zuko, voyant un orage arriver, dit à son oncle qu'il allait trouver quelqu'un d'autre pour l'aider. Il monta en haut d'une montagne au milieu de la tempête, avec l'intention de se faire frapper par la foudre et de rediriger les éclairs. Il hurla contre la tempête et contre le monde en général qui ne lui envoyait pas d'éclair, et finalement, épuisé physiquement et émotionnellement, il pleura.

A Ba Sing Se[]

Zuko et Iroh voyagèrent jusqu'à une oasis dans le désert où Iroh entra en contact avec une société secrète dont il était membre : l'Ordre du Lotus Blanc. Zuko et Iroh découvrirent que la Nation du Feu avait placé une grosse prime sur leurs têtes quand Xin Fu et Maître Yu s'attaquèrent à eux, clamant que c'était pour la prime. Heureusement, le Lotus Blanc les aida en faisant diversion, puis il leur fournit les documents nécessaires pour entrer dans la capitale du Royaume de la Terre, Ba Sing Se.

Lors du voyage, ils rencontrèrent Jet, qui se rendait aussi à Ba Sing Se pour refaire sa vie. Jet fraternisa avec Zuko avant de remarquer que Iroh avait utilisé la Maîtrise du Feu pour réchauffer son thé. Furieux, Jet devint déterminé à révéler leur véritable identité.

Zuko se défend contre Jet après avoir été accusé d'être un Maître du Feu.

Zuko et Iroh s'installèrent à Ba Sing Se, bien que cela déplaise à Zuko, qui ne souhaitait pas faire sa vie dans la "prison" qu'était Ba Sing Se. Ils trouvèrent du travail dans un salon de thé comme serveurs, et Iroh décida vite d'améliorer la qualité du thé local, ce qui lui donna une certaine notoriété. Pendant ce temps, Jet fit diverses tentatives pour prouver que Zuko et Iroh étaient des Maîtres du Feu, sans succès. Ne pouvant plus contenir sa frustration, Jet entra dans le salon de thé et les défia au combat, espérant les forcer à Maîtriser le Feu pour se défendre. Au lieu de cela, Zuko s'empara d'épées dao doubles et affronta Jet jusqu'à ce que le Dai Li intervienne. Plusieurs témoins affirmant que Jet avait attaqué sans raison des employés du salon de thé, le Dai Li arrêta le jeune homme sans prêter attention à ses plaintes.

Zuko était toujours réticent à s'adapter à la vie à Ba Sing Se, ce que l'on peut voir lorsqu'une jeune fille, Jin, cliente régulière du salon de thé, tomba amoureuse de lui. Ils sortirent ensemble, et à la fin du rendez-vous elle l'embrassa, qu'il lui rendit avant de se reculer, affirmant que "c'est compliqué", et il partit. De retour à l'appartement, Iroh lui demanda comment cela s'était passé, Zuko alla directement dans sa chambre sans répondre, mais après quelques secondes, il entrouvrit la porte et dit juste que "c'était bien".

Carrefours du destin[]

Zuko apprit que Aang était dans la cité après avoir vu un papier que Aang et ses amis distribuait pour retrouver Appa. Zuko décida de traquer Appa et de l'utiliser comme appât pour attirer Aang à lui. Sous son déguisement d'Esprit Bleu, il força un agent du Dai Li à lui révéler où se trouvait le bison volant. Il infiltra la base secrète du Dai Li sous le Lac Laogai et trouva Appa dans sa cellule, mais il y fut retrouvé par Iroh. Iroh, de manière inhabituellement virulente, réprimanda Zuko pour son inconscience, lui demandant ce qu'il avait prévu de faire une fois Appa en sa possession. Il tenta de persuader Zuko de cesser sa recherche de l'Avatar, ce destin imposé par son père, et de suivre sa propre voie. Zuko était indécis et hésitant, il cria de rage, et finalement il libéra Appa. Quand ils quittèrent le Lac Laogai, il jeta son masque d'Esprit Bleu dans l'eau.

Zuko rêve de lui-même avec des tatouages de Maître de l'Air.

Quand Zuko et Iroh retournèrent dans leur appartement, et Zuko s'effondra pris d'une terrible fièvre. Iroh déduisit que la lutte interne de Zuko sur son avenir avait des effets sur son corps. Iroh compara cela à une métamorphose, et déclara qu'à la fin Zuko ressortirait comme la personne qu'il devait être vraiment. Pendant qu'il souffrait de la maladie, Zuko eut une série de rêves et d'hallucinations ; dans l'un d'entre eux, il se vit en Seigneur du Feu, sans cicatrice, tandis qu'un dragon bleu et un dragon rouge lui donnaient des conseils différents. Il vit des images de sa mère disparue, lui demandant de l'aide. Au bout d'un moment, Zuko se réveilla, il se leva et passa de l'eau sur son visage. Il se regarda dans un miroir et se vit avec les tatouages de Maître de l'Air de Aang. Il se réveilla dans un cri d'horreur et toucha sa cicatrice pour s'assurer de sa présence.

Zuko et Katara se rapprochent brièvement lors de leur emprisonnement dans les Catacombes de Cristal.

Après s'être remis de sa fièvre, Zuko afficha une vision plus optimiste de sa vie à Ba Sing Se. Il se montra enthousiaste de l'ouverture du salon de thé de Iroh et de l'invitation à venir servir leur thé au Palais Royal. L'invitation était cependant un piège tendu par Azula, qui préparait avec le Dai Li un coup d'état contre le Roi de la Terre. Iroh réussit à s'enfuir, encourageant Zuko à le suivre; Zuko cependant choisit d'affronter Azula. Il défia Azula dans un Agni Kai, mais Azula répondit en riant et le Dai Li l'arrêta et l'emprisonna dans une grotte avec Katara. Là, Katara réprimanda Zuko, qui s'assit en silence et se laissa crier dessus jusqu'à ce que Katara mentionne que la Nation du Feu lui avait pris sa mère. Zuko répondit que la Nation du Feu lui avait aussi pris sa mère. Ils se rapprochèrent alors, Katara s'excusant pour ce qu'elle lui avait dit, mais se justifiant en disant que la cicatrice de Zuko avait toujours été pour elle le visage de l'ennemi. Katara offrit au prince banni d'effacer la cicatrice et elle se préparait à le faire quand Iroh et Aang arrivèrent pour les sauver.

Zuko choisit finalement de s'allier à Azula et affronte Aang et Katara.

Bien qu'ayant apparemment changé, Zuko était toujours en colère contre l'Avatar, et lorsqu'il le vit il tenta de l'attaquer, mais Iroh l'en empêcha et dit à Aang et Katara d'aller retrouver leurs amis. Après leur départ, Iroh tenta de dissuader son neveu de continuer à poursuivre l'Avatar. Azula arriva, accompagnée par deux agents du Dai Li, qui emprisonnèrent Iroh dans le cristal. Azula demanda l'aide de Zuko contre l'Avatar, affirmant que joindre ses forces à elle rendrait à Zuko son honneur et le respect de son père. Iroh rétorqua que la rédemption qu'elle lui offrait n'était pas pour lui et qu'il devrait chercher son propre destin. Quand Azula s'en alla affronter Aang et Katara, Zuko rejoignit plus tard la bataille et choisi finalement de faire équipe avec Azula, et il attaqua l'Avatar. Zuko aida sa sœur dans le combat, la sauvant des griffes de Katara à un moment donné. Quand Aang fut envoyé dans un mur par la princesse de la Nation du Feu, Katara affronta Zuko et Katara. La Maître de l'Eau utilisa des boucliers d'eau pour se défendre contre les attaques, mais fut bientôt vulnérable face à eux.

A la fin de la bataille, suite à la blessure mortelle infligée à Aang par un éclair d'Azula, Iroh arriva sur les lieux et couvrit l'évasion de Katara et Aang. Iroh se laissa ensuite capturer. Azula et Zuko rentrèrent triomphalement au palais du Roi de la Terre. Zuko s'interrogea sur ses actions et exprima le regret d'avoir trahi son oncle. Azula lui répondit que c'est Iroh qui l'avait trahi. Elle exprima sa certitude que l'honneur de Zuko était enfin restauré, mais le jeune homme paraissait toujours tourmenté par sa décision.

Voir aussi[]

Advertisement