FANDOM


Cet article est à propos de l'organisation. Pour l'épisode avec un nom similaire, voir "Les Guerriers de Kyoshi".


Les Guerrières Kyoshi sont un ordre de femmes combattantes, appelé ainsi en l'hommage à l'Avatar Kyoshi, qui fonda l'organisation pour protéger son foyer, l'île de Kyoshi. Grâce à leur de style de combat inimitable, ces guerrières d'élites garantirent l'isolation et la sécurité de leur île pendant la Guerre de Cent Ans. Après le séjour de Aang sur l'île en 99 APG, les guerrières, inspirées par l'Avatar, voyagèrent dans le Royaume de la Terre pour y aider ceux qui étaient sans défenses. Même si la plupart des membres furent emprisonnés par la Nation du Feu après une défaite contre l'équipe de la princesse Azula, Suki fut plus tard libérée et participa à la fin de la guerre dans l'équipe de l'Avatar. Après la guerre, les Guerrières Kyoshi reprirent du service et en 101 APG, elles devinrent les gardes du corps du Seigneur du Feu Zuko.

Bien que leur style de combat et leurs vêtements imitent ceux de l'Avatar Kyoshi, elles n'ont pas mis en œuvre les arts de la maîtrise dans leurs mouvements physiques. Elles sont vêtues de kimonos ornés, blindés et verts, de coiffures de métal et de maquillage blanc sur leur visage conçus pour intimider les adversaires. Les Guerrières Kyoshi utilisaient des éventails en métal comme armes principales comme l'Avatar Kyoshi, mais aussi des katanas et des boucliers rétractables. Le style de combat le plus important des guerrières n'était pas la force, mais plutôt l'utilisation de la force de leurs adversaires contre eux. Principalement, les guerrières traitaient avec les commerçants désordonnés et les voyageurs qui, après une nuit de beuverie dans le port de Kyoshi, trébuchaient souvent dans le village et causaient des problèmes.

Histoire Modifier

Histoire ancienne Modifier

Avant la séparation de l'Île de Kyoshi de la terre continentale du Royaume de la Terre, l'Avatar Kyoshi a vu des femmes être maltraitées par des hommes turbulents. Elle avait souvent défendu les femmes sur le marché balnéaire du village et s'était efforcée de leur enseigner le combat défensif. En quelques années, Kyoshi avait rassemblé une petite bande de disciples composée de femmes pêcheurs, de tisserandes et de ménagères qui finirent par devenir les premières Guerrières Kyoshi.

Les guerrières n'apprécient pas de former des étrangers ou des hommes dans leurs méthodes uniques de combat. Cependant, Sokka a été admis dans le groupe en dépit de posséder les deux qualités susmentionnées à la condition qu'il devait adhérer à toutes les traditions des Guerrières Kyoshi, y compris porter leur style d'armure et de maquillage traditionnel. Dans l'histoire de l'organisation, il n'y a eu que quelques guerriers mâles. Le seul autre étranger connu à les rejoindre est Ty Lee, qui est née dans la Nation du Feu.

Guerre de Cent Ans Modifier

Zuko et les Guerrières Kyoshi

Les Guerrières Kyoshi ont coincé le Prince Zuko durant son invasion de l'Île de Kyoshi.

Bien que les Guerrières Kyoshi soient longtemps restées neutres dans la Guerre de Cent Ans contre le Royaume de la Terre, leurs idéaux ont changé après l'arrivée de l'Avatar Aang sur l'île fin 99 APG. Chassant le Nomade de l'Air, le Prince Zuko et ses troupes ont attaqué le village de Suki et ont forcé les Guerrières à défendre leur maison. Après avoir repoussé l'attaque avec l'aide de l'Équipe de l'Avatar, le groupe de Guerrières Kyoshi de Suki décida d'aider l'armée du Royaume de la Terre dans ses tentatives de combattre la Nation du Feu. Les guerrières ne sont pas entrées dans les lignes de front mais ont plutôt servi de gardes pour les ferries à Ba Sing Se.

Désireuse de faire plus, elles ont commencé à errer dans le Royaume de la Terre et sont tombés sur Appa, qui à ce moment-là avait été séparé d'Aang et avait eu peur des humains. Les Guerrières Kyoshi travaillèrent ensemble pour gagner la confiance du bison volant et le nettoyer, dans l'intention de le réunir avec son propriétaire. Avant qu'elles ne puissent le faire, cependant, elles ont été découvertes par l'Équipe d'Azula. Les Guerrières Kyoshi se regroupèrent immédiatement pour défendre Appa, sacrifiant leur propre liberté afin de faire gagner à Appa suffisamment de temps pour qu'il échappe à la capture de la Princesse Azula, Mai et Ty Lee.

À Ba Sing Se, Azula, Mai et Ty Lee infiltrèrent la ville déguisées en membres des Guerrières Kyoshi. Les vraies guerrières ont été emprisonnées après leur défaite. Les Guerrières Kyoshi ont été envoyées à la prison de la capitale, à l'exception de leur chef Suki, qui a été emmenée à la prison du Rocher Bouillant. Suki fut finalement libérée par Sokka et Zuko avec l'aide de Mai.

Ty Lee et les Guerrières Kyoshi

Ty Lee a rejoint les Guerrières Kyoshi près de la fin de la Guerre de Cent Ans.

Le reste des Guerrières Kyoshi fut finalement libéré après la fin de la Guerre de Cent Ans, et Suki reprit son rôle de chef. Elles étaient en uniforme au couronnement de Zuko et contenaient même un nouveau membre : Ty Lee. Elle a noté le lien qu'elle avait formé avec les guerrières pendant qu'elles étaient en prison. Ty Lee a également fourni aux Guerrières Kyoshi quelques leçons sur l'art du blocage du chi.

Comme Gardes du Corps du Seigneur du Feu Modifier

Un an après la fin de la Guerre de Cent Ans, Mai demanda aux Guerrières Kyoshi de l'aide pour la sécurité du Palais Royal de la Nation du Feu suite à une série de tentatives d'assassinat, notamment par Kori, la fille du maire de Yu Dao, preuve de l'inefficacité des gardes du corps du palais.

Les Guerrières Kyoshi ont été chargées par Zuko de surveiller Azula quand elle conversait avec son père, et elles ont été promptes à intervenir quand elle a attaqué son frère. Elles ont cependant laissé leur poste sur l'enquête de Zuko, car il voulait donner un peu d'intimité à sa famille. Elles ont continué à escorter le Seigneur du Feu, assurant sa sécurité sur les terres du palais, et ont suivi ses ordres. Après que Zuko soit parti avec Azula et une partie de l'Équipe de l'Avatar, elles sont restées au Palais Royal de la Nation du Feu pour assister le Seigneur du Feu par intérim, Iroh.

Après avoir averti Zuko d'une embuscade imminente par la Confrérie de la Nouvelle Ozai quelques heures seulement avant son retour dans la capitale, Suki rencontra le Seigneur du Feu et sa famille près d'un chemin secret menant au Palais Royal. De là, Suki et plusieurs autres Guerrières Kyoshi ont escorté la famille royale jusqu'à leur destination tandis qu'Iroh agissait comme un leurre sur la route principale. Leur plan échoua, cependant, alors que le loyaliste d'Ozai, qui avait donné de fausses informations sur leurs plans, encerclant l'entourage du Seigneur du Feu, et l'attaqua. Initialement submergés par la société, les Guerrières Kyoshi et Zuko ont réussi à faire pencher la balance en leur faveur lorsque des renforts, sous la forme d'une autre escouade de Guerrières Kyoshi dirigée par Ty Lee, leur sont venus en aide.

Tenue Modifier

Tenue Guerrières Kyoshi

"Les fils de soie symbolisent le courage qui coulent dans les veines. L'insigne doré représente l'honneur du guerrier.".

Les Guerrières Kyoshi arborent une coiffe ornée de métal et sont vêtues de kimonos verts et de pièces d'armure, et ont le visage peint. Cet uniforme a été conçu pour ressembler à celui que l'Avatar Kyoshi portait, tout comme le visage maquillé qui était destiné à intimider les opposants. L'insigne doré représente "l'honneur du guerrier" et les fils de soie symbolisent "le courage qui coulent dans les veines". Le port d'une telle tenue est un grand honneur pour les Guerrières Kyoshi.

Coiffe métallique Modifier

Initialement, toutes les guerrières sauf Suki ne portaient qu'un simple bandeau vert. Cependant, pendant et après le printemps 100 APG, les guerrières portaient des coiffes distinctes, individualisées, permettant de discerner des guerrières spécifiques, telles que la guerrière anonyme qui était présente avec Suki et aussi quand elle a été étreint par Ty Lee au couronnement de Zuko.

Armes Modifier

Les Guerrières Kyoshi utilisaient un large éventail d'armes au combat, allant des simples éventails aux katanas mortels.

Éventails Modifier

Éventails des Guerrières Kyoshi

Les Guerrières Kyoshi sont connues pour utiliser des éventails à des fins offensives.

Les Guerrières Kyoshi ont utilisé un ensemble de deux éventails en métal à l'imitation de l'Avatar Kyoshi. Elles brandissaient ces éventails en conjonction avec un style de combat spécialisé basé sur le concept de transformer l'énergie d'un adversaire contre eux et d'exploiter les ouvertures. Ces outils étaient utilisés pour la défense, mais ils pouvaient aussi être lancés elliptiquement comme des boomerangs ou propulsés comme des projectiles. Ces éventails étaient l'arme principale des Guerrières Kyoshi et généralement les premiers à être utilisés dans la bataille. Plus tard, en enseignant à Sokka le chemin des Guerrières Kyoshi, Suki a dit que c'était comme une extension du bras.

Bouclier Modifier

Les Guerrières Kyoshi portaient chacune un bouclier rond rétractable qui pouvait être combiné pour protéger l'ensemble de l'unité. Les boucliers combinés étaient capables de résister à une explosion de feu d'Azula. Ils ressemblent à l'emblème du Royaume de la Terre.

Katana Modifier

Azula VS Suki

Suki a tenté d'utiliser un katana contre la Princesse Azula durant leur combat.

Chacune des Guerrières Kyoshi portait également un katana, qui est une épée longue et mince. La lame est modérément courbée et à un seul tranchant. Bien que rarement utilisé au combat, les Guerrières Kyoshi utilisaient des katanas lorsqu'elles combattaient Azula et son équipe d'élite, où ils se sont révélés être bien adaptés pour l'autodéfense et l'attaque, comme en témoigne Suki, qui a utilisé le sien pour garder Azula à la baie et a presque porté un coup mortel que la princesse a à peine esquivé.



Anecdotes Modifier

  • Avec le visage blanc, les lèvres rouges et les accents, et les yeux noirs et les stries des sourcils, leur maquillage est un croisement entre deux styles japonais traditionnels, Geisha et Kabuki, plus dramatique que le premier mais moins que le second.
    • Les kimonos verts sont inspirés du théâtre Kabuki.
  • Sokka est le seul mâle connu à être entraîné, dans une certaine mesure, par les Guerrières Kyoshi. Il est également le seul homme connu à avoir porté leur uniforme.
  • Leur maquillage est résistant à l'eau.
  • L'utilisation des éventails par les Guerrières Kyoshi est similaire à celle du Tessenjutsu, un art martial caractérisé par l'utilisation d'éventails de guerre.
  • Leur armement est similaire à celui du guerrier samouraï, faisant d'eux un des rares groupes d'Avatar, Le Dernier Maître de l'Air à être basé sur la culture japonaise ; par exemple, les katanas sont principalement utilisés par les samouraïs.
  • Tous les membres connus des Guerrières Kyoshi sont des profanes, sauf l'Avatar Kyoshi, leur fondatrice.
  • Bien qu'il y ait une bande de Guerrières Kyoshi dans chaque village de l'Île de Kyoshi, la seule division qui a été vue est celle qui protégeait le village d'Oyaji, dirigée par Suki.

Références Modifier

Voir aussi Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .