Wiki Avatar
Advertisement

Cet article est à propos de la guerre initiée par Chin le Conquérant. Pour d'autres utilisations similaires, voir Chin (homonymes).

La Guerre de Chin le Conquérant fut une prise de contrôle hostile du Royaume de la Terre par le Seigneur de guerre tyrannique, Chin, qui avait l'intention de renverser le 46ème Roi de la Terre et de mettre fin à son régime autoritaire. Presque tout le Royaume de la Terre a été envahi pendant la campagne, à l'exception de Ba Sing Se et d'une petite péninsule abritant l'Avatar Kyoshi. La guerre prit fin à la mort de Chin tandis que l'Avatar Kyoshi séparait sa maison du continent, créant l'Île de Kyoshi.

La guerre de Chin a eu un impact considérable sur l'histoire, car elle a provoqué une série d'événements qui ont finalement conduit au déclin du pouvoir du Roi de la Terre. Ce développement a abouti à une longue période de 370 ans de faiblesse, de complot et de corruption pour le Royaume de la Terre, qui s'est terminée avec le retour au pouvoir du 52e Roi de la Terre en 100 APG.

Histoire[]

Prélude[]

Le 46ème roi de la Terre était un souverain à la volonté forte et impérieux, déterminé à établir une monarchie absolue avec lui-même comme monarque suprême. Il se moquait bien de ses sujets et son régime impopulaire pouvait donc compter sur peu de soutien de la part de son peuple et des autorités locales.

Guerre[]

La résistance contre le régime autoritaire du Roi de la Terre a rapidement abouti à une révolte ouverte. Chin, un chef de guerre tyrannique, leva une grande armée afin de prendre le pouvoir sur le Royaume de la Terre, utilisant efficacement l'impopularité du roi pour étendre son armée aux quatre coins du continent.

La campagne de Chin a été couronnée de succès ; partant d'une petite île du nord-ouest du royaume, ses armées ont conquis toutes les colonies le long du chemin. En revanche, le Roi de la Terre semblait incapable de gérer correctement la guerre et se barricada à Ba Sing Se, laissant la majeure partie du royaume sous le contrôle de Chin. Au plus fort de la campagne, seules la capitale, Ba Sing Se et la péninsule de l'Avatar Kyoshi, sont toujours invaincues.

Campagne de Chin

Au plus fort de sa conquête, l'empire de Chin englobe presque tout le Royaume de la Terre.

Finalement, Chin décida de faire face à l'Avatar au lieu des murs impénétrables de Ba Sing Se, entraînant ses armées vers le cou de la péninsule où l'Avatar était prêt à lui faire face. Dans une impasse, Chin confronta Kyoshi et lui demanda de se rendre immédiatement. Kyoshi, à son tour, l'avertit qu'elle ne resterait pas passive pendant qu'il la ramènerait à la maison, mais Chin refusa de reculer et la défia.

Kyoshi a décidé de ne pas se battre contre Chin, préférant laisser libre cours à l'État d'Avatar en créant une large fissure sur toute la largeur du col de la péninsule pour la séparer du continent. En maîtrisant la lave, elle approfondit la fissure et sépara complètement sa patrie avant de recourir à la maîtrise de l'air pour la chasser du continent. Le sol trembla lorsque l'île nouvellement formée de Kyoshi dériva lentement vers le milieu de l'océan, laissant Chin debout sur une falaise instable. Bien que la falaise ait commencé à s'effondrer sous ses pieds, Chin, hurlant de colère face aux actions de Kyoshi, refusa de bouger. En conséquence, il a sombré dans la mort dans les profondeurs inférieures, mettant fin à la guerre.

Conséquences[]

Immédiates[]

Soulèvement des paysans

Les paysans de Ba Sing Se se sont révoltés, déterminés à enlever le 46ème Roi de la Terre du pouvoir.

Bien que le Royaume de la Terre ait été libéré de la menace de conquête, il est resté dans des troubles civils. L'armée de Chin a été dissoute, mais les loyalistes de son régime ont fondé une colonie dans le royaume terrestre méridional. De nombreux citoyens étaient furieux de l'incompétence militaire et de la tyrannie du Roi de la Terre pendant la guerre, suscitant des révoltes dans tout le pays.

Des soulèvements, tels que le soulèvement des paysans à Ba Sing Se, ont failli replonger le royaume dans la guerre civile. C'est l'intervention de l'Avatar Kyoshi qui a finalement résolu le conflit pacifiquement ; elle a forcé le roi de la Terre à écouter les griefs des paysans, transformant son régime autoritaire en une monarchie constitutionnelle. En retour, elle créa le Dai Li pour protéger le patrimoine culturel de la ville et les intérêts du roi. Globalement, la position du Roi de la Terre était massivement affaiblie, à la fois en termes de pouvoir et de réputation, et les rois successifs ne firent rien pour reprendre leur pouvoir. Au lieu de cela, ils ont délégué leur autorité à la bureaucratie en faveur de la recherche du plaisir et des loisirs.

Plus tard[]

Colonie Nation du Feu

Prenant avantage de la faiblesse du Royaume de la Terre, le Seigneur du Feu Sozin a établi ses colonies sur le continent.

Au cours des 270 années suivantes, les développements déclenchés par la guerre de Chin se poursuivirent ; la monarchie est devenue stagnante et corrompue et son pouvoir a décliné. Dans le même temps, le pouvoir des dirigeants locaux et des bureaucrates s'est accru, divisant le Royaume de la Terre en provinces indépendantes, en royaumes locaux et en cités-États dotés de leurs propres armées et lois. Cette division territoriale a augmenté à un point tel que la monarchie du Royaume de la Terre avait peu de contrôle sur ses régions rurales et périphériques. Finalement, les rois ont même perdu le contrôle de Ba Sing Se au profit du Dai Li. À ce moment-là, la police secrète avait abandonné toute loyauté envers la monarchie et n'avait commencé à travailler que pour son propre bénéfice.

Aux environs de l'an 20 AVG, le Seigneur du Feu Sozin a tiré parti de cette faiblesse pour établir plusieurs colonies dans l'ouest du continent et occuper l'ancien territoire du Royaume de la Terre. Le gouvernement du Royaume de la Terre n’a pas protégé ses provinces de l'ouest ni déclaré la guerre à la Nation du Feu pour son impérialisme agressif, dans la mesure où il serait incapable d’arrêter la redoutable armée de la Nation du Feu. L'Avatar Roku a pu empêcher l'établissement de nouvelles colonies après avoir affronté le Seigneur du Feu. Néanmoins, après sa mort, la Guerre de Cent Ans commença et la plus grande partie du Royaume de la Terre affaibli fut conquise par la Nation du Feu. À cette époque, le 52ème roi de la Terre, Kuei, était devenu une simple figure de proue, tandis que le Grand Secrétaire de Ba Sing Se affirmait le contrôle du Royaume de la Terre.

250px-Earth King Kuei

Le 52ème Roi de la Terre, Kuei, était une simple figure de proue pour le Grand Secrétaire de Ba Sing Se, Long Feng.

Cette conspiration fut finalement révélée par l'Avatar Aang en 100 APG et une partie du pouvoir du Roi de la Terre fut brièvement restaurée jusqu'au coup d'état de Ba Sing Se. Au cours de ce renversement, une princesse de la Nation du Feu a usurpé et aboli la position du Roi de la Terre, mettant ainsi fin à la longue file de dirigeants fantômes impuissants menant au Royaume de la Terre. La nation elle-même a été brisée ; la plus grande partie du pays avait été conquise par la Nation du Feu, tandis que le reste tombait sous le contrôle de chefs de guerre, d'autorités locales et de vestiges loyaux de l'armée fragmentée du Royaume de la Terre.

Cependant, en 100 APG, 370 ans après la mort de Chin, très peu de roturiers se souvenaient de la guerre de Chin, et les détails de la mort de Chin devinrent flous malgré son impact sur l'histoire de la nation. Les habitants du village de Chin étaient les seules personnes connues à cette époque à commémorer la mort de Chin ; ils ont créé le festival du Jour de l'Avatar Day pour exprimer leur dédain face au supposé assassinat de leur chef par l'Avatar.

La Naissance de Kyoshi

L'Avatar Kyoshi a dirigé son peuple vers sa nouvelle terre, l'Île de Kyoshi.

Le village fêtait déjà ses vacances sur ce terrain depuis 370 AVG, lorsque l'Équipe de l'Avatar arriva au village en 100 APG. À leur arrivée, l'Avatar Aang a accepté de subir un procès pour le "meurtre" de Chin le Grand. Alors que Aang était en prison, Katara et Sokka se sont mis à la recherche de la véritable nature de la mort de Chin. Bien qu'il ait été immédiatement condamné après l'aveu de l'Avatar Kyoshi, Aang put effacer le nom de l'Avatar en sauvant le village d'une invasion par les Rhinos Féroces. À partir de ce jour, le Jour de l'Avatar devint un jour pour célébrer l'Avatar.

Avant la bataille dans la forêt de Wulong, Aang a convoqué Kyoshi pour obtenir des conseils sur la manière de vaincre le Seigneur du Feu. Elle lui rappela que sa fin énergique de la guerre pour la domination de Chin le Conquérant avait été une "grande période de paix". Aang a fait remarquer qu'elle ne l'avait pas réellement tué, mais que l'entêtement de Chin avait entraîné sa propre disparition. Kyoshi a répondu qu'elle ne voyait aucune différence entre les deux situations et a dit à Aang qu'elle aurait fait tout ce qui était nécessaire pour arrêter Chin. Aang a par la suite exprimé ses regrets d'avoir consulté Kyoshi.

Kuei est revenu au pouvoir après la libération de Ba Sing Se et la fin de la Guerre de Cent Ans. Le gouvernement du Royaume de la Terre a été réformé et le Roi de la Terre a retrouvé une grande partie du pouvoir que ses prédécesseurs avaient perdu au cours des 370 dernières années.

Apparitions[]

Avatar, Le Dernier Maître de l’Air[]

Livre 2 : La Terre (土)[]

Livre 3 : Le Feu (火)[]

Anecdotes[]

  • Selon l'Avatar Kyoshi, la mort de Chin a entraîné "une grande période de paix". Cependant, même s'il n'y a pas eu de guerre ouverte pendant les 233 prochaines années, la mort de Chin a provoqué le soulèvement violent des paysans à Ba Sing Se et une période de troubles civils dans le Royaume de la Terre.

Références[]

Advertisement