Wiki Avatar
Advertisement

Le Conseil en 170 APG, composé de Tenzin, Tarrlok, et trois autres conseillers.

Le Conseil de la République Unie est l'organe de gouvernement de la République des Nations Unies jusqu'en 171 APG. C'était une assemblée délibérative composée de représentants non-élus du Royaume de la Terre, de la Nation du Feu, de la Nation de l'Air et des Tribus de l'Eau du Nord et du Sud. Le Conseil discutait des affaires de gouvernement et de politique, tout comme du commandement des Forces Unies. Le Conseil servait aussi de juge et de jury dans les procès importants. Cependant, après que la Révolution Anti-Maîtrise ait prouvé son illégitimité et son inefficacité à gérer ce mouvement politique, il se dissolut de lui-même en faveur de l'élection démocratique du premier président de la République Unie.

Histoire[]

Après que Sokka ait annoncé le verdict du procès de Yakone, les membres du conseil ont subi les effets de la maîtrise du sang de Yakone.

Quelques années après la Guerre de Cent Ans, l'Avatar Aang a établi le Conseil de la République Unie comme un moyen d'empêcher une seule nation d'exercer sa propre volonté sur le pays infantile. Il était composé de cinq membres et a été présidé par le représentant de la Tribu de l'Eau du Sud Sokka en 128 APG. Le Conseil a jugé Yakone pour les crimes qu'il a commis en tant que maître du sang et l'a condamné à la prison à vie. Après avoir été condamné, cependant, Yakone a utilisé sa maîtrise du sang sur tout le monde et s'est enfui. L'Avatar Aang l'a rapidement rattrapé, cependant, et l'a privé de sa maîtrise.

En 170 APG, à la suite d'un rassemblement ÉgalitaristeAmon a montré sa capacité à supprimer définitivement les maîtrises des gens, le Conseil s'est réuni sur le meilleur plan d'action. Tarrlok a proposé de créer une milice pour trouver Amon et le traduire en justice. Le Conseiller Tenzin s'est opposé à ce mouvement agressif, déclarant que cela ne ferait que diviser davantage les communautés de maîtres et de profanes de la ville. Tenzin a été renforcé dans son opposition alors que Tarrlok s'est porté volontaire pour diriger lui-même la milice, voyant ce mouvement comme une machination pour gagner plus de pouvoir. Afin d'obtenir l'approbation des trois autres membres du Conseil, Tarrlok établit une comparaison entre ses propres actions contre Amon et les actions de l'Avatar Aang contre Yakone, déclarant qu'ils étaient tous les deux prêts à affronter le danger de front. Le Maître de l'Eau souligna qu'Amon n'allait pas s'arrêter avec les triades qui étaient des maîtres et qu'il allait venir après chaque maître dans le monde, y compris les amis et les familles des membres du Conseil, à moins qu'ils votent pour la milice et le laissent arrêter Amon. Cet argument a fonctionné, car les conseillers, excepté Tenzin, ont voté en faveur de l'attaque, et ont par la suite déclaré qu'Amon était l'ennemi public numéro un.

La décision du Conseil de fermer l'Arène de la Ligue des Maîtres a été interrompu par les Furets de Feu et le Chef Beifong avant qu'il puisse être rendu final.

Quelques jours plus tard, Amon a appelé le Conseil a fermé l'Arène de la Ligue des Maîtres sur la nuit du match du championnat ou il y aurait des "conséquences graves", si le Conseil ne se conformait pas. Préoccupés par la sécurité des spectateurs innocents, les membres du Conseil ont unanimement accepté de fermer l'arène. Korra, Mako et Bolin ont fait irruption dans la réunion fermée du Conseil et ont fait valoir qu'ils ne devraient pas céder aux menaces d'Amon. Alors que Tarrlok était sur le point de prendre la décision finale en claquant le marteau sur la table, le Chef Lin Beifong s'est montré et l'a arrêté en détruisant l'objet avec ses câbles métalliques. D'accord avec Korra, elle a déclaré que le Conseil devait se montrer ferme et a offert de superviser personnellement les mesures de sécurité supplémentaire pendant le tournoi avec sa Police du Métal. À l'exception de Tenzin, le reste du Conseil a accepté l'offre de Lin et a laissé le tournoi se poursuivre.

Tarrlok a révélé sa maîtrise du sang et a trahi le Conseil.

Lors d'une réunion ultérieure du Conseil, Tarrlok a proposé qu'une nouvelle loi soit créée pour interdire l'adhésion aux Égalitaristes et créer un couvre-feu pour tous les profanes. Tenzin s'est fermement opposé à la proposition, mais les autres membres du Conseil ont voté en faveur, approuvant ainsi la loi.

Peu de temps après, les trois autres membres du Conseil et le Chef Saikhan furent appelés à la mairie par Tenzin, qui s'était rendu à la prison souterraine des Égalitaristes et découvrit que Tarrlok avait menti au sujet de l'enlèvement de Korra. Les cinq, avec Lin et le reste de l'Équipe de l'Avatar, se sont confrontés à Tarrlok et ont été informés par la page du Conseil que Tarrlok était un maître du sang. En dépit d'être largement surpassé en nombre, Tarrlok a été en mesure de maîtriser le sang de tout le monde, s'enfuir, et a plus tard été capturé par Amon.

Le Conseiller Tenzin a défait les Égalitaristes déguisés.

Juste avant la bataille des Égalitaristes pour la Cité de la République, le Conseil a tenté de tenir une session sans représentant de la tribu de l'eau du nord. Cependant, tous les membres du Conseil sauf Tenzin ont été capturé par les forces d'Amon. Tenzin étant la seule personne du Conseil à ne pas être capturé, la direction de la Cité de la République était entre ses mains, comme le reconnaissait la page du Conseil.

Grâce aux efforts conjoints de l'Équipe de l'Avatar et du Général Iroh, la menace Égalitariste a été neutralisée et Amon a été chassé de la ville. L'ancien chef égalitariste et le conseiller Tarrlok se sont échappés de la ville sur un hors-bord, bien que ce dernier se soit sacrifié pour mettre fin à la vie d'Amon en faisant exploser leur véhicule. En raison de sa mort, le titre de président et le siège du conseil de la tribu de l'eau du nord sont devenus vacants, bien que cela se soit avéré sans conséquences, car le conseil s'est dissous quelques temps après ces évènements.

Organisation[]

Le Conseil de la République Unie était une assemblée délibérative composée de cinq membres, chacun représentant une des quatre nations, avec les Tribus de l'Eau du Pôle Sud et du Pôle Nord représentées séparément. Chaque membre du Conseil portait un petit insigne en or à dix côtés quelque part sur ses vêtements. L'insigne avait la même forme que l'insigne situé sur l'une des fenêtres de l'hôtel de ville. Le titre honorifique d'un membre était conseiller ou conseillère municipale(e), y compris le Président.

Président[]

Tarrlok finalisait les décisions avec l'utilisation du marteau.

Le président était le modérateur et le porte-parole du Conseil. Il était le membre qui dirigeait le Conseil et ses réunions de manière ordonnée et s'adressait au public en tant que chef de l'Etat de la République des Nations Unies. Le président utilisait un marteau en bois pour maintenir la réunion et délibérer dans l'ordre. Le président au début de la Révolution Anti-Maîtrise était le représentant de la Tribu de l'Eau du Nord, le Conseiller Tarrlok. À un moment donné, le Conseil était présidé par le Conseiller Sokka. Pendant la bataille pour la Cité de la République, tous les membres du Conseil, à l'exception de Tenzin, furent capturés avant qu'un nouveau président ne soit choisi pour remplacer Tarrlok. Jusqu'à ce que les membres du Conseil reviennent ou soient renommés, Tenzin pourrait prendre des décisions et parler au nom du Conseil sans délibérations.

Membres connus[]

  • Conseillère de la Nation du Feu (représentante de la Nation du Feu)
  • Sokka (représentant de la Tribu de l'Eau du Pôle Sud et Président du Conseil)
  • Tarrlok (représentant de la Tribu de l'Eau du Pôle Nord et Président du Conseil)
  • Tenzin (représentant de la Nation de l'Air)

Anecdotes[]

  • Juste avant sa dissolution, tous les membres du Conseil étaient des maîtres. Cependant, il semble que ce ne soit pas une obligation, puisque Sokka et un Disciple de l'Air le furent en 128 APG.
  • Tarrlok et Tenzin avaient une rivalité de longue date, car ils étaient rarement d'accord sur la meilleure façon de gouverner la Cité de la République.
  • La Conseillère de la Nation du Feu était le seul membre féminin du Conseil vers 170 APG.
  • Le Conseil avait des points communs avec les Nations Unies, en particulier dans le système à cinq membres semblable à celui des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies.
  • Le Conseil avait un quorum de quatre membres, indiqué lorsque le corps législatif se réunissait sans représentant de la tribu de l'eau du nord pour remplacer Tarrlok.
  • Les deux présidents connus représentaient les tribus de l'eau, Sokka du Sud et Tarrlok du Nord.

Références[]

Liens externes[]

Advertisement