Wiki Avatar
Advertisement

Cet article est à propos du chef de la police dans la Cité de la République. Pour les différents dirigeants des différentes cultures tribales, voir chefs tribals.

Saikhan est devenu le Chef de la Police après la démission de Lin Beifong.

Chef de la Police est le plus haut rang au sein du département de police de la Cité de la République. En charge de protéger la Cité de la République de toute menace, le Chef dirige les forces de l'ordre de la ville afin de maintenir la paix et l'ordre dans la métropole.


Histoire[]

Après la formation de la Cité de la République, Toph Beifong devient le premier chef de la police de la ville. Ayant instruits plusieurs maîtres de la terre dans l'art de la maîtrise du métal après la fin de la Guerre de Cent Ans, Toph a formé la Police du Métal, qui est devenue l'unité de lutte contre le crime de l'élite de la ville. En 128 APG, le chef Toph Beifong supervisa l'arrestation et le procès d'un criminel notoire de la Cité de la République, Yakone.

Le Chef Lin Beifong a examiné l'atelier d'Hiroshi après avoir reçu une information d'un ouvrier d'entrepôt qu'Hiroshi produisait des armes pour les Égalitaristes.

Avant 170 APG, le titre de chef a été transmis à sa fille, Lin Beifong, qui a continué l'héritage de sa mère. Quand l'Avatar Korra a déménagé à la Cité de la République, Lin était opposée à son arrivée après qu'elle ait détruit des parties de la ville alors qu'elle combattait un groupe de membres de la Triade de la Triple Terreur. Indifférente au statut d'Avatar de Korra et à la relation entre sa mère et Aang, elle ne s'entendait pas avec la jeune Avatar.

Quand Amon a avertit le Conseil de la République Unie de fermer l'Arène de la Ligue des Maîtres et d'annuler le dernier match du sport sous la menace de graves conséquences, le Chef Lin Beifong a offert de protéger l'arène et les spectateurs avec l'aide de ses officiers. Cependant, Amon et ses partisans ont réussi à s'infiltrer dans l'arène après avoir neutralisé les officiers et Lin, finissant par donner un discours sur l'égalité au public et s'échappant finalement par le plafond après avoir détruit une partie du stade. Le Chef Beifong a plus tard démissionné de son chef lorsque, après une bataille dans une usine secrète des Égalitaristes, elle n'a pas été en mesure de sauver ses officiers qui avaient été capturés par l'ennemi.

Après la démission de Lin, elle a nommé le Capitaine Saikhan comme nouveau chef de la police. Au cours de son intronisation au quartier général de la police, il a annoncé qu'il rendrait compte au Conseiller Tarrlok de toute question concernant la Révolution Anti-Maîtrise. Sa loyauté envers Tarrlok a été démontré lorsque le conseiller a ordonné l'arrestation de plusieurs non-maîtres en raison d'un nouveau couvre-feu imposé ; cependant, elle a été perdue quand il a appris que Tarrlok était un maître du sang et avait kidnappé l'Avatar Korra.

Quand les Égalitaristes ont attaqué la Cité de la République, ils ont bombardé le quartier général de la police. En raison de la nature des attaques de leurs mecha, ils furent facilement capables de capturer le Chef Saikhan et d'autres officiers malgré les efforts de Tenzin et avant que l'Équipe de l'Avatar ne soit capable d'arrêter leur attaque.

Après la fin de la Révolution Anti-Maîtrise au début de l'année 171 APG, Lin Beifong est retournée à la police et a été réintégré en tant que chef.

Uniforme[]

L'uniforme du Chef de la Police est plus sombre que celui des autres officiers et a une bordure dorée, ainsi qu'un insigne en or.

L'uniforme du chef a de légères différences par rapport au reste des officiers maîtres du métal. Alors que le reste de l'armure de la police est gris clair, l'armure est principalement noire avec des bordures dorées et arbore un badge d'or sur le côté gauche. L'armure de Lin Beifong était connue pour avoir des chaussures portant des semelles rétractables, révélant son pied si elle devait utiliser le sens sismique.



Chefs de la Police connus[]

Références[]

Voir aussi[]

Advertisement